Chronique·Séries TV

Série TV : Odysseus

Année : 2013
Contenu : Une saison, 12 épisodes
Genre : Historique, romance, politique
Pitch (Allociné) : Situation critique à Ithaque : voila dix ans que La Guerre de Troie est terminée et que tous les guerriers sont rentrés, tous sauf un : Ulysse, dont la rumeur dit qu’il s’est perdu en mer. Ithaque, privée de roi depuis trop longtemps, manque de tout, et le peuple commence à gronder.
Pénélope préserve comme elle peut le trône de son mari et tient à bout de bras ce qui lui reste de pouvoir. Elle doit faire face chaque jour aux doutes de tous sur le retour d’Ulysse, et aux manigances de Léocrite, chef des guerriers prétendants au trône. Protégé et écarté par sa mère des jeux de pouvoir, Télémaque, jeune prince ni stratège ni guerrier, devra pourtant agir pour Ithaque. Télémaque sera-t-il capable de défendre le trône de son père ? Et si, après 20 ans d’absence, Ulysse revenait ?
Entre deux épisodes de Supernatural saison 9, j’ai commencé cette série franco italienne qui est passée sur arte il y a quelques années. Je ne l’ai pas regardée de suite, on a toujours trente six mille séries en cours !
Elle a rencontré un accueil plutôt mitigé, critique ou populaire, mais étant férue de mythologie grecque depuis toujours, je suis partie avec un a priori plutôt positif.
Le retour d’Ulysse à Ithaque n’est pas l’un des éléments de l’épopée le plus développé. On sait qu’il revient, qu’il tire à l’arc pour prouver que c’est bien lui, il reprend son trône… and they lived happily ever after… Oui mais et après ?
C’est cela qu’a voulu explorer cette série. Et je trouve ça plutôt couillu pour une co-prod européenne de se frotter à une série en costumes.
Alors certes, il y a des plus et des moins dans cette série.
L’idée que Ulysse revenant de guerre et s’étant perdu pendant 10 ans en mer souffrait de PTSD (ou en français : TSPT : trouble de stress post traumatique) était super intéressante. C’est une partie de l’histoire qui est plutôt méconnue voire complètement vierge, comment gérer l’après et le retour sur le trône, comment faire revenir la paix et la prospérité sur l’île ? Et comment faire avec ceux qui ont convoité votre place pendant tellement longtemps ? Comment retrouver l’homme qu’on a aimé après 20 ans de disparition ? Est-ce le même homme ? Jusqu’où peuvent aller les absurdités de la guerre et ses conséquences ? On pense que le retour d’Ulysse résoudrait tous les problèmes mais la vérité est bien différente ! Il présente des dérives totalitaires, tyranniques et paranoïaques, et n’est pas ce personnage 100% blanc qu’on nous présente. Il a aussi son dark side. Et ça je dois dire, c’est intéressant.

Les décors qui mêlent vrais lieux et décors construits rendent bien et sont honnêtes. Les prises de vue en extérieur sont juste magnifiques. Les costumes sont plutôt chouettes et pas trop ostentatoires, j’ai retrouvé pleins d’éléments qui m’ont rappelé mes cours d’histoire antique, ils ne se sont pas trop trompés…
Ça ne diffère pas des masses de Atlantis de la BBC outre le fait que le ton est plus sombre et l’ambiance moins « fantasy » avec gros monstres en FX.

Les moins malheureusement, ce serait les dialogues et/ou la direction d’acteurs. La plupart du temps c’est assez surjoué, ça hésite de temps en temps entre le faux et le trop théâtral, les répliques grandiloquentes. Les dialogues semblent plus écrits pour une pièce de théâtre avec des tournures de phrases pas très naturelles.
On a l’impression que certains acteurs jouent faux, mais est-ce parce qu’on est habitués aux séries calibrées US ? Je ne sais pas…
Si on s’attend à du Rome, c’est pas trop ça !
LES PLUS : J’ai beaucoup aimé le thème (of course, mythologie grecque power !), les acteurs qui jouent Pénélope et Ulysse m’ont plutôt fait bonne impression ! (par moments Alessio Boni me rappelle Jean Piat dans les Rois Maudits <3)
Les décors et les costumes simples mais efficaces.
L’existence même de cette série prouve qu’on peut avoir de l’audace en Europe !
Le cast multi pays, ça fait voir de nouvelles têtes.
LES MOINS : L’aspect surjoué de certains acteurs, les dialogues parfois peu crédibles. Télémaque me sort un peu par les yeux mais il colle bien à son image de perdreau de l’année, couvé par sa mère qui veut le protéger du monde extérieur et des charges du trône. Et puis il me rappelle le Télémaque d’Ulysse 31 XD Toutefois, l’acteur a l’air mal à l’aise dans son personnage.
La série présente tout de même quelques longueurs et je pense qu’elle aurait pu être amputé de quelques épisodes. On aurait pu la ramener à 10 épisodes, facile.
CONCLUSION : A voir même s’il faut faire abstraction de certains défauts de jeu et direction d’acteurs. Elle ne fait que 12 épisodes après tout ! c’est vite réglé ! 🙂
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s