Revue·Video·Youtube

REVUE – La liseuse Kobo GLO

Hello hello !
Aujourd’hui, je vais vous parler liseuse numérique. J’avais longtemps hésité, en acheter une ou pas ? Quel modèle ? Kindle ou pas kindle, etc
J’ai opté pour la Kobo Glo et voici ma petite revue à ce propos :
Je vous conseille également de jeter un oeil à la playlist de Nine concernant les liseuses électroniques
Elle fourmille d’explications si vous voulez des comparaisons entre différents modèles.
Je l’ai achetée en juillet 2013, cela fait donc un peu plus d’un an que je l’utilise. Elle m’avait coûté 120€ à l’époque, elle est toujours à ce prix là, hormis de temps en temps où la Fnac la descend à 99,90€.
Voici le lien vers l’article sur la Fnac.com : Kobo Glo
Il faut savoir qu’on peut y rajouter également une carte mémoire micro SD qui augmente sa capacité mais celle-ci n’est pas fournie avec l’appareil (sa mémoire originelle est de 2Go, de quoi mettre déjà pas mal de bouquins). Si vous en voulez une, il faut l’acheter à part. De même elle n’est pas fourni avec un étui, c’est à vous de voir pour en trouver une qui aille.
La Kobo Glo est livrée avec un petit câble usb pour la relier à votre ordinateur afin de la recharger et transférer les ebooks sur votre e-reader et le manuel d’utilisation. Et c’est tout. Si vous voulez un chargeur, c’est aussi à acheter à part. Moi je n’en ai pas eu besoin. Je la charge sur mon PC et comme la batterie dure 1000 ans, pas de souci de ce côté-là.
Sachez également que vous avez le choix entre 4 couleurs…
Son point principal est évidemment son rétro éclairage qui même à 1% de luminosité est totalement suffisant. Parfait pour lire dans son lit pendant que Monsieur ou Madame dort à vos côtés.
Le confort de lecture est impressionnant, la technologie e-ink est super appréciable, la dalle est matte, on a presque l’impression de lire une page de papier. Pas de mal aux yeux, même avec le rétro éclairage, la lumière est diffusée, très douce. Et pas besoin de tenir une lampe de poche et s’emmêler les pinceaux sous la couette…
Le système de rangement dans la Kobo est plutôt bien fait, il faut juste être un peu ordonné. Si on commence à avoir des centaines de bouquins dessus, et qu’on n’a pas créé d’étagères pour mieux s’y retrouver, ça devient quand même vite le bocson s’il faut passer 20 pages de l’inventaire pour trouver le livre que vous chercher. Je vous conseille donc de créer des étagères virtuelles afin de gérer votre bibliothèque.
Pour la gestion de vos ebooks sur votre ordinateurs (que vous basculerez sur votre support à votre guise), vous pouvez utiliser le logiciel/site Kobo, fourni avec la machine. Personnellement, je vous conseillerai plutôt Calibre que je trouve plus ergonomique et mieux conçu. Le seul truc, c’est que vous ne pouvez pas y acheter des ebooks via Calibre, alors que via Kobo, vous pouvez…
Vous pouvez connecter votre Kobo au wifi mais attention, ce n’est pas une tablette ! Je déconseille de surfer sur le net avec ça, ce n’est pas son rôle.
De même, souvenez-vous qu’il s’agit d’une liseuse en noir et blanc. C’est censé être possible de lire des magazines dessus mais bon… en n&b, bof.
J’ai essayé de lire des comics dessus ce n’est pas très agréable.
Le format epub vous permet une totale personnalisation du livre écrit pour l’adapter à votre confort de lecture. Vous pouvez augmenter ou diminuer la taille de la police, changer cette police, augmenter ou diminuer l’interligne.
Autre avantage que propose l’e-reader, c’est le pourcentage de lecture. Vous savez exactement où vous en êtes dans le livre. L’appareil propose également des dictionnaires pour les mots que vous ne connaissez pas, et il y a possibilité d’installer des dictionnaires de langue étrangère pour ceux qui lisent en VO.
Maintenant on va parler de ce que moi je considère comme l’énorme point noir : l’offre de livres numériques en français. L’offre en elle-même, les prix et les lieux de ventes.
Pour les lieux où l’on peut les acheter, faut chercher. Pour les livres en VO, je sais que bookdepository a une offre d’ebooks en anglais
Oubliez l’offre Amazon puisqu’elle n’est dirigée que pour les Kindle.
Vous pouvez en trouver sur le coin ebooks de la fnac.com, sur leclerc aussi et leur magasin culturel, même s’il faut vous relier à un magasin réel.., il y a aussi la librairie immateriel.fr où vous pouvez faire votre marché (et qui est en partenariat, il me semble, avec Bragelonne pour toute leur offre numérique. Mais au delà de cela, je trouve que ce n’est pas évident de trouver les livres que l’on cherche. Toutes les maisons d’édition ne passent pas par une plateforme de vente, et surtout, certaines n’en offrent même pas. Il faut rechercher si le bouquin existe en epub, et s’il l’est, ce qui n’est pas le cas tout le temps, chercher où ils le vendent.
Certaines maisons d’édition en vendent directement sur leur site. D’autres non. C’est la confusion la plus totale.
Si vous avez des adresses en particulier où vous aimez acheter vos livres, je suis preneuse !
Et à côté de cela, le prix !
Le prix des ebooks qui souvent est plus élevé que le livre de poche ! Alors qu’il n’y a pas le coût de production du livre papier, pas de frais de stockage etc…
Je regrette aussi le fait qu’il n’y ait pas d’offres jumelées : si vous achetez le livre papier, on vous offre le livre numérique. Il y a des livres que je possède en papier et que je voudrais en numérique mais si je les achetais, ils me coûteraient presque aussi cher que le livre en lui même.
Bref, y a matière à râler et y a du boulot pour améliorer la situation de l’offre en France et en Belgique.
Exemple : Je voulais acheter en format numérique les livres de Naomi Novik « Téméraire » mais je ne voulais pas acheter les livres papier. Ma bibliothèque ne les a pas… J’ai cherché sur le net, vous ne les trouvez en ebook en français qu’à partir du tome 5… Si vous voulez les lire, pas le choix. où bien vous les achetez, ou bien vous prenez l’ebook en anglais…. youpi !
  • Les plus

– le confort de lecture
– le système de marque page
– le rétro éclairage ❤
– la capacité de l’appareil (vous pouvez emmener un tas de livres dans votre sac)
– la taille et le poids de l’appareil, super ergonomique
– la longévité de la batterie
– le système d’étagères
– les statistiques de lecture et le pourcentage de lecture ❤

  • Les moins
– la petite latence entre le moment où vous touchez l’appareil et sa réaction
– la lenteur de l’appareil mais bon, ce n’est pas si gênant que ça
– le chiffre de la page qui est en sur-impression sur le texte et gêne la lecture
– l’offre de livres numériques en elle-même.
– le prix des livres numériques

 

Voici la vidéo sur la Kobo :
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s