Cinéma·Film·Film de la semaine

Challenge #Film de la semaine – Août 2015

  Chroniques des films vus pendant le mois de Août 2015

  • Film #21

Titre : Le Pacte des Loups
Réalisé par : Christophe Gans
Avec : Samuel le Bihan, Vincent Cassel, Emilie Dequenne, Mark Dacascos

Durée : 142 mn (2:22)
Genre : Horreur / Action / Historique
Année : 2001

Source : DVD

Bande Annonce

Résumé (Allociné) : En 1766, une bête mystérieuse sévit dans les montagnes du Gévaudan et fait de nombreuses victimes, sans que quiconque puisse l’identifier ou la tuer. Les gens ont peur. C’est un monstre surgi de l’enfer ou une punition de Dieu. L’affaire prend rapidement une dimension nationale et porte atteinte à l’autorité du Roi. Le chevalier Grégoire De Fronsac, naturaliste de surcroît, est alors envoyé dans la région du Gévaudan pour dresser le portrait de la bête. Bel esprit, frivole et rationnel, il est accompagné de l’étrange et taciturne Mani, un indien de la tribu des Mohawks. Ces derniers s’installent chez le Marquis Thomas d’Apcher. Au cours d’une soirée donnée en son honneur, Fronsac fait la connaissance de Marianne De Morangias ainsi que de son frère Jean-François, héritiers de la plus influente famille du pays. Fronsac se heurte bientôt à l’animosité des personnages influents de la région.

Mon avis : J’avais eu envie de revoir ce film depuis la vidéo que j’avais faite sur ma chaine à propos de mes livres sur la Bête du Gévaudan. Ca faisait des années que je n’avais pas revu ce film et c’est avec grand plaisir que je m’y suis mise.

Je dois dire que le Pacte des Loups a toujours eu un écho spécial pour moi malgré toutes ses incohérences, ses lenteurs et ses points négatifs. Je trouve que presque 15 ans après (15 ans !!! merde alors !) la seule chose qui a vieilli, ce sont les effets spéciaux numériques avec la Bête. J’aime beaucoup la mise en scène de Gans qui est toujours très léchée, la composition des plans, l’usage (certains diraient l’abus) des plans au ralenti qui donne aux scènes de combat une allure particulière. Je me suis rendu compte que je connaissais presque ce film par coeur ! Bref, un beau retour dans le Gévaudan ou presque avec un film qui m’a marquée en son temps.

  •  Film #22

Titre : Who is the Black Dahlia ?
Réalisé par : Joseph Pevney
Avec : Efrem Zimbalist Jr, Ronnie Cox, Lucie Arnaz

Durée :
92 mn (1:32)
Genre : Drame / Policier
Année : 1975

Source : Youtube

Résumé (IMDB) : Dramatization of an actual homicide investigation. In 1947 Los Angeles, a police detective tries to solve the shocking and grisly murder of 22-year-old aspiring actress Elizabeth Short, whose nude body was dumped in a lot after being bisected with surgical precision. The detective interviews people who knew Short, who was called « The Black Dahlia » because of the black outfits she wore.

Mon avis : J’ai entendu parler de ce téléfilm lors des émissions radio de Stéphane Bourgoin concernant son dernier livre sur le Dahlia Noir. Il conseillait de regarder ce téléfilm, plutôt que le film de Brian de Palma (que j’avais vu sans trop l’apprécier d’ailleurs).
J’ai pu le trouver sur Youtube en VO intégral et je dois dire que j’ai beaucoup aimé. C’est un film un peu daté, il fleure bon la qualité technique des années 70, mais cela dit, quelque part, il reste plus intéressant que le film de De Palma, moins tape à l’oeil, plus centré sur l’affaire en elle même.  Tout en pudeur, on s’intéresse ici au personnage central, qui était Elizabeth Short ?, la victime de ce carnage. On suit l’enquête policière qui remonte le fil sur l’identité et les allers et venues de l’intéressée, jusqu’au moment où elle a été vue pour la dernière fois. On ne cherche pas qui est le meurtrier, ce qui est un objectif différent. Le récit est entrecoupé de scènes de flashback avec Elizabeth qui nous la rend sympathique et réelle, plus un simple cadavre atrocement mutilé. C’était une fille paumée, qui a cherché l’affection de son père puis des hommes toute sa vie sans l’obtenir et qui est tombée sur la mauvaise personne au mauvais moment.
Un téléfilm très intéressant, disponible malheureusement uniquement sur Youtube (en espérant qu’il ne soit pas retiré) et en anglais intégral… Pas de VF ni de sous-titres dispo.

  • Film 23

Titre : The Croods (Dreamworks)
Réalisé par : Chris Sanders, Kirk de Micco
Avec les voix de  : Nicolas Cage, Ryan Reynolds, Emma Stone

Durée : 92 mn (1:32)
Genre : Animation / Aventure / Comédie
Année : 2013

Source : Media Center

Bande Annonce

Résumé (Allociné) : Lorsque la caverne où ils vivent depuis toujours est détruite et leur univers familier réduit en miettes, les Croods se retrouvent obligés d’entreprendre leur premier grand voyage en famille. Entre conflits générationnels et bouleversements sismiques, ils vont découvrir un nouveau monde fascinant, rempli de créatures fantastiques, et un futur au-delà de tout ce qu’ils avaient imaginé.
Les Croods prennent rapidement conscience que s’ils n’évoluent pas… ils appartiendront à l’Histoire.

Mon avis : J’avais entendu parler de ce film à sa sortie mais je n’ai jamais eu l’occasion de le voir jusqu’à maintenant. Je partais un peu à reculons, n’étant pas emballée plus que ça par le topic du film et sachant qu’il avait fait un flop à sa sortie. Et je dois dire que ce fut une agréable surprise ! Mis à part le design des humains qui ne m’enchante pas des masses (sauf Eep mais j’y reviendrai), j’ai trouvé ce film plutôt bien foutu et beau à voir. La patte de Chris Sanders (le papa de Stitch ou Toothless) est évidente et les décors sont juste éblouissants. Le design des bestioles et de toute la faune et la flore regorge de trouvailles et d’idées loufoques plutôt bien trouvées.
Mais ce que je retiendrai le plus de ce film c’est la mise en scène et la caméra, toujours en mouvement comme une caméra à l’épaule, même si c’est léger pour les plans de champs contre champs. Elle est hyper dynamique mais ne gène pas la lecture de l’action. Une super leçon de cadrage et de layout.

En ce qui concerne l’animation, pas grand chose à dire, on retrouve le style des grands studios américains avec beaucoup d’acting très théâtral, ce qui a tendance à me fatiguer à la longue.
Pareil pour certains éléments de l’intrigue qui sont vus et revus, certaines scènes qui m’ont fait rouler les yeux au ciel, notamment avec l’arrivée de Guy (le love interest de Eep) qui donne lieu à des moments guimauves usés jusqu’à la corde.
Le film est plein d’humour, à la fois les trucs bateaux qui feront rire les enfants et qu’on voit dans tous les dessins animés de ce genre (enchaînements de gags pour faire rire les – de 5 ans) mais il y a aussi des éléments plus subtils qui feront sourire et rire les plus grands.

Je reviens rapidement sur les designs des persos principaux, les Croods. J’ai trouvé que leurs designs étaient plutôt bateaux et ne sera pas mémorable. Je pourrais même pousser un peu et dire qu’ils jurent un peu avec le style des créatures et animaux qu’ils croisent. Mais bon après, c’est mon avis.
Seul point positif, l’héroïne Eep qui pour une fois a un « body type » différent de ce qu’on nous sert d’habitude, à savoir pas filiforme, elle a de la poitrine, des hanches, des formes, et ça, bah c’est cool !

Donc, un bon film d’animation, qui vaut le coup d’œil et avec lequel on passe un bon moment mais qui malheureusement ne restera pas dans les annales.

  • Film 24

Rise_of_the_Guardians_poster.jpg
Titre : Les Cinq Légendes (Rise of the Guardians) – Dreamworks
Réalisé par : Peter Ramsey
Avec les voix de : Chris Pine, Alec Baldwin, Isla Fisher, Jude Law,…
Durée : 97 mn (1:37)
Genre : Animation / Aventure / Magie
Année : 2012

Source : Media Center

Bande Annonce

Résumé (Allociné) : L’aventure d’un groupe de héros, tous doués de pouvoirs extraordinaires. Emmenées par Jack Frost, un adolescent rebelle et ingénieux, ces cinq légendes vont devoir, pour la première fois, unir leurs forces pour protéger les espoirs, les rêves et l’imaginaire de tous les enfants.

 

Mon avis : Encore un dessin animé sous-estimé de Dreamworks. J’ai loupé la sortie de ce dessin animé pour je ne sais quelle raison et je n’ai pas eu l’occasion de le visionner jusqu’à maintenant. J’ai uniquement vu l’engouement que les fans avaient eu pour Jack Frost sur DA, et quelques retours plutôt positifs par rapport à ce film. Donc je suis partie avec un bon feeling.
Et je n’ai pas été déçue. Des personnages intéressants et attachants, une histoire qui se tient, des thèmes qui parlent à chacun, trouver sa place, pourquoi est-on là, qui est-on ? Quel but donner à sa vie etc. J’avais un peu peur que le film ait un discours enfantin, un peu niais vu les héros du film (le père Noël, le lapin de Pâques, la fée des dents, le marchand de sable) mais je trouve que le film a été justement intelligent là dessus et a choisi de parler à l’enfant qui est en chacun de nous sans tomber dans la simplicité et la mièvrerie.
Les voix en VO sont bien trouvées et rajoutent à l’attrait du film. Jude Law qui donne son petit accent british au Boogeyman était vraiment chouette.
La mise en scène est plus classique qu’un « Croods » par exemple mais suffisante. Le film est beau, les trouvailles scénaristiques intéressantes, j’ai adoré les univers propres à chaque Gardien. J’ai également beaucoup aimé le personnage de Jack Frost, qu’on ne connaît pas vraiment dans la culture française mais j’ai vraiment beaucoup apprécié l’évolution de ce perso. Je vois pourquoi on le compare à Elsa de la Reine des Neiges (ils ont à peu près le même pouvoir) mais Frost est bien plus intéressant et plus profond qu’Elsa, à mon sens.
J’ai un peu peur que la VF passe à côté du film, rien qu’avec le titre. Pourquoi parler de légendes alors qu’on parle de Guardiens ?

Bref (encore) une bonne surprise de la part de Dreamworks avec, encore, un dessin animé qui n’aura pas eu le succès mérité et un dessin animé que j’aurai plaisir à revoir une nouvelle fois ! (et dont j’adorerai jeter un oeil au artbook !)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s