book en stock·Chronique·Fantasy·Livre

LIVRE : Coup d’Etat de Valérie Simon

Coup-detat.jpeg

Titre : Coup d’Etat – La Reine des Esprits tome 1
Editions : Editions du Riez
Auteur :  Valérie Simon (France)

Année :  2015

Nombre de pages : 457 pages
Genre :  Fantasy / Aventure
Lu de Septembre à Novembre 2015

Ma note :  ★★★★☆

Pitch de Livraddict : Dans un empire dépendant de l’exploitation économique du Cristal, des femmes, les Initiées Denaia, noyautent les plus hautes sphères du pouvoir. Jeunes et extrêmement belles, elles ont été formées pour contrôler leurs corps et leurs esprits de façon implacable. Elles obéissent à une « Mère » qui intrigue pour s’arroger un pouvoir politique garantissant leur hégémonie. Depuis des années, ces Initiées cherchent à s’emparer de l’économie du Cristal, source de toutes les richesses et de toutes les convoitises. Pour cela, il est nécessaire de se débarrasser d’Alia, la jeune héritière. Les Initiées ne reculeront devant rien pour parvenir à leurs fins, y compris le meurtre. Pourtant, Alia n’est pas aussi démunie que son jeune âge pourrait le laisser entendre : elle aussi a suivi une formation d’Initiée, et ses propres alliés sont nombreux. Mais surtout, elle vient de se découvrir un don effrayant. Elle est capable de lire les pensées des hommes qu’elle touche.

Mon avis sur le livre :

Fidèle à ses amours, Valérie Simon nous propose un livre où les femmes sont au premier plan. Non seulement avec la protagoniste principale mais aussi avec les “ennemies”, retorses, ambitieuses et puissantes, je retrouvais une thématique chère à l’auteur et qui avait su me séduire dans ses écrits précédents.
Ecrire une chronique sur ce livre va m’être un peu difficile, pour être honnête. Non pas parce que je ne l’ai pas aimé, au contraire ! Mais parce que ma lecture a été compliquée et étalée pour ne pas dire éclatée, ce qui ne m’a pas donné les conditions adéquates pour apprécier ce livre à sa juste valeur. Je pense que ce n’était pas le livre idéal à lire à un moment où mon temps consacré à la lecture avait fondu comme peau de chagrin, où je ne lisais que 5 à 10 pages par soir avant de m’effondrer de fatigue, et à un moment où je n’avais pas la tête à ça. Ça hache la lecture et c’est donc plus difficile de s’immerger dans un nouveau monde, dans une intrigue politique aux différents enjeux et de faire la connaissance avec de nouveaux personnages.
Non seulement c’est purement un livre de divertissement, il se passe beaucoup de choses, avec des personnages hauts en couleur, qui aurait donc eu tout à fait sa place en tant que lecture de vacances avec 100% de mon cerveau disponible.
Je rajouterai que ce livre peut donner un sentiment d’inachevé mais c’est indéniablement dû au fait qu’il s’agit de la 1ère partie d’un tout et qu’achever le tome 1 sans pouvoir enchaîner le tome 2 derrière laisse totalement en suspens certains personnages, certaines questions sans réponses, certaines situations.
Bref, j’en garderai le souvenir d’une jolie plume, efficace, plus pragmatique, visuelle et agréable à suivre, un univers intéressant et des personnages qui ne demandent qu’à être découverts ! Mais je pense que je suis un peu passée à côté du livre à cause des circonstances.

Chronique plus en détails :

Petit résumé :
Nous suivons les aventures d’Alia Shanine de Messaline qui à seize ans revient dans son royaume natal après dix ans passés contre son gré auprès des Initiées du Denaïa, une organisation de femmes extrêmement puissantes et avides de pouvoir, qui s’emploient à noyauter toutes les sphères de décision. Elle va être au coeur d’un complot visant à l’éliminer et à s’emparer des richesses incroyables de son royaume, une jeune femme en plein dans la tourmente et des machinations politiques plus grandes qu’elle.

 

Ma lecture : Comme je vous disais plus haut, ma lecture a été plus que difficile. Non pas à cause de la plume, de la qualité du livre ou de l’intérêt que je pouvais porter à celui-ci, mais à cause de circonstances extérieures (travaux, boulot intense, Inktober, Nanowrimo etc)
J’ai mis près de trois mois pour le lire alors que pour un livre de cette taille, il ne me faut pas plus d’un mois. (oui même en temps normal, je suis lente) Du coup ça a été un peu difficile pour moi de m’investir comme il l’aurait fallu.
Mais je retiens tout de même des points que j’ai aimé, et d’autres qui me sont un peu plus passés au dessus.

 

L’univers : L’univers est intéressant, bien qu’assez classique et purement médiéval-fantastique occidental. Mais il reste dépaysant par ses petites particularités. Une attention particulière a été apportée à la création de ce monde, notamment par la faune et la flore qui sont très originales (la faune est essentiellement basée sur les reptiles par exemple, y compris les chevaux, les oiseaux ou les prédateurs). Cela m’a d’ailleurs rappelé les bêtes reptiliennes présentes dans les Lames du Cardinal de Pierre Pevel. Le royaume d’Alsybeen, dans lequel se déroule l’action est aussi particulièrement exotique, avec ses plages de sable rose, son “Réalah Chaad”, sorte de poussière issue des rejets d’un gastéropode géant au large d’Alsybeen, source incroyable de ressources pour ce petit pays qui lui permet de tenir tête à l’énorme Empire qui lorgne et bave sur ses richesses.
Les Initiées du Denaïa m’ont rappelé par de nombreux aspects les magiciennes d’Oonagh d’Arkem, mais avec un côté « dark side » et des ambitions plus que discutables. Elles sont puissantes, elles sont belles, elles sont machiavéliques et éduquées dans ce sens-là pour exécuter les ambitions de la Mère Supérieure pétrie de pouvoir.

 

Les personnages : Je pense que je suis passée un petit peu à côté de l’héroïne, Alia qui pour moi est restée un peu en retrait tout au long du livre. Elle subit énormément d’événements, de complots, de déconvenues, de découvertes déstabilisantes aussi. et vu comment ce tome 1 se termine et elle n’a pas réussi à reprendre les choses en main,  j’espère la voir s’épanouir et prendre sa juste place dans le second tome (c’est notamment une des raisons qui m’ont donné cette impression d’inachevé dans le livre)
Celui qui m’a le plus séduite en tant que personnage, c’est Bucko Javis qui est autant dans l’action qu’Alia est dans le “subi”. Il entraîne vers l’avant, il a évidemment des motivations qui nous échappent et une part de mystère qui fait que l’on s’attache, qu’on est intrigué.
J’ai beaucoup aimé les Initiées Denaïa qui dans leur système de ruche démontrent des ambitions démesurées, du mépris pour les autres, un sens du devoir et du sacrifice pervers et un machiavélisme à toute épreuve.

 

L’intrigue : C’est avec plaisir que j’ai découvert une intrigue plus politique que ce à quoi je m’attendais. Plusieurs forces en place, divers royaumes protagonistes, différents niveaux de personnages aux ambitions diverses : qui envie les richesses de l’un ; qui veut maintenir son royaume en place face à la puissance de l’autre ; qui veut éliminer ceux qui se mettent au milieu de leur chemin ; qui essaye de trouver sa voie ; qui tente de venger son ami etc. Les niveaux d’intrigue se superposent et rendent l’histoire intéressante.

 

Le ton / le style : Bien que l’on retrouve l’écriture très féminine et poétique de Valérie Simon dans ce livre, elle est néanmoins plus mesurée et plus discrète que dans Arkem par exemple pour laisser place à plus d’action ou à des descriptions qui rendent palpables les décors exotiques.

 

On aime : Ce nouvel univers pleins de promesses et de dépaysement, des personnages féminins tout en puissance, une intrigue politique bien menée, Bucko Javis qui promet de bons moments en perspective !

 

On regrette : que l’héroïne Alia n’ait pas trouvé plus de souffle dès le départ ; cette impression d’inachevé qui se résoudra d’elle même avec la lecture du tome 2 ; les circonstances extérieures qui ne m’ont pas permis de m’immerger dans ce nouvel univers à 100%

 

Conclusion : Une saga que j’aurai plaisir à retrouver, et surtout à enchaîner les 2 tomes pour éviter ce sentiment d’inachevé qui m’a gênée pendant la lecture.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s