Animation·Challenge·Cinéma·Film

Challenge #Film de la semaine – Janvier 2016

 Chroniques des films vus pendant le mois de Janvier 2016

FILM #1

 

Vice versa.jpg
Titre : Vice-Versa (Inside Out) – Pixar
Réalisé par : Pete Docter
Avec les voix de : Charlotte le Bon, Pierre Niney, Mélanie Laurent…
Durée : 95 mn (1:35)
Genre : Animation / Comédie
Année : 2015
Source : Media Center

 

Résumé (Allociné) : Au Quartier Général, le centre de contrôle situé dans la tête de la petite Riley, 11 ans, cinq Émotions sont au travail. À leur tête, Joie, débordante d’optimisme et de bonne humeur, veille à ce que Riley soit heureuse. Peur se charge de la sécurité,  Colère s’assure que la justice règne, et Dégoût empêche Riley de se faire empoisonner la vie – au sens propre comme au figuré. Quant à Tristesse, elle n’est pas très sûre de son rôle. Les autres non plus, d’ailleurs… Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d’effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition. Mais quand Joie et Tristesse se perdent accidentellement dans les recoins les plus éloignés de l’esprit de Riley, emportant avec elles certains souvenirs essentiels, Peur, Colère et Dégoût sont bien obligés de prendre le relais. Joie et Tristesse vont devoir s’aventurer dans des endroits très inhabituels comme la Mémoire à long terme, le Pays de l’Imagination, la Pensée Abstraite, ou la Production des Rêves, pour tenter de retrouver le chemin du Quartier Général afin que Riley puisse passer ce cap et avancer dans la vie…
Mon avis : Bon, j’avais loupé celui-ci au cinéma, sans trop savoir pourquoi (comme pas mal de films ces derniers mois…) Du coup on l’a regardé à la soirée du Réveillon du nouvel An.
J’ai beaucoup aimé ce film. Dans ses idées, sa conception, l’univers qui est dépeint est à la fois extrêmement bien ficelé, pensé et mis à l’écran avec une simplicité et une efficacité impressionnante. Faire comprendre ce qui se passe dans la tête, les émotions, les souvenirs, la mémoire, l’inconscient, les rêves, les souvenirs enfouis etc Bref, faire passer des idées abstraites de manière visuelle et compréhensible avec la manière, chapeau !
Outre ses qualités évidentes au niveau animation, le film est frais, drôle, coloré, bien pensé, pas ennuyeux du tout, truffé de petites trouvailles ça et là, bref un excellent moment et un très bon Pixar !

 

FILM #2

 

dragons2.jpg
Titre : Dragon 2  (How to Train your Dragon 2) – Dreamworks
Réalisé par : Dean DeBlois
Avec : Jay Baruchel, Cate Blanchett, Gerard Butler,…
Durée : 103 mn (1:43)
Genre : Animation / Aventure
Année : 2014
Source : Media Center

Bande Annonce

Résumé (Allociné) : Tandis qu’Astrid, Rustik et le reste de la bande se défient durant des courses sportives de dragons devenues populaires sur l’île, notre duo désormais inséparable parcourt les cieux, à la découverte de territoires inconnus et de nouveaux mondes. Au cours de l’une de leurs aventures, ils découvrent une grotte secrète qui abrite des centaines de dragons sauvages, dont le mystérieux Dragon Rider. Les deux amis se retrouvent alors au centre d’une lutte visant à maintenir la paix. Harold et Krokmou vont se battre pour défendre leurs valeurs et préserver le destin des hommes et des dragons.
Mon avis : J’avais vu ce film au cinéma à sa sortie, pendant des vacances aux USA. Du coup je l’avais vu en full VO, avec ses accents à couper au couteau, ses noms à l’emporte pièces, etc. J’en avais gardé un excellent souvenir tant au niveau de l’animation que de l’intrigue et des personnages.
Nous sommes 5 ans après le premier film et les personnages principaux ont bien grandi. La pression d’être le nouveau chef pèse sur les épaules d’Hiccup (Harold), position dont il ne veut pas, tandis qu’il explore les confins du monde de Berk sur le dos de Toothless (Crocmou). Et lors de ses pérégrinations, il rencontre un nouveau maître des dragons qui n’est autre que…. je vous laisse le découvrir.

J’ai donc beaucoup aimé ce nouveau “How to Train your Dragon” qui présente de nombreuses thématiques, dans le prolongement du premier film. Le refus d’endosser les responsabilités qui nous tombent sur les épaules, comment vivre en harmonie avec l’Autre (autre humain ou dragon), la filiation, la perte d’un être cher, etc.

J’ai vraiment beaucoup aimé le personnage de Valka, tout en regrettant qu’elle n’ait pas eu un rôle et une présence plus importante. La scène de retrouvailles entre elle est Stoïk est hyper émotionnelle et m’a rendue toute chose.
Toothless est comme à son habitude adorable dans ses attitudes de chat mais n’oublie pas d’être effrayant lorsqu’il perd son libre arbitre face au Dragon Alpha.
Hiccup et Astrid ont tous les deux bien grandi et leur couple est extrêmement bien dépeint, vivant, naturel.
C’est un film aux accents sombres parfois qui nous rappelle qu’un film d’animation, c’est pas tout beau tout rose !
Et la mise en scène, l’animation, les scènes de vol à dos de dragon sont époustouflantes, dynamiques et particulièrement bien menées.Bref, bravo !
Maintenant je n’ai qu’une envie, me ruer sur le artbook de cet opus ! Reste à voir ce qu’ils nous préparent pour Dragon 3, là où l’on s’attend à pleurer tous les larmes de notre corps puisqu’il s’agit d’expliquer comment les dragons ont disparu.
Prêts à voir partir Toothless ?
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s