book en stock·Chronique·Fantasy·Livre

LIVRE : Le Don de Fiona Mc Intosh

LeDonTitre : Le Don (le Dernier Souffle – Tome 1)
Auteur : Fiona McIntosh (Angleterre)
Editions : Milady

Année : 2006
Nombre de pages : 666 pages
Genre : Fantasy

Lu en Juillet – Août 2016

Ma note : ★★★☆☆

Pitch de Livraddict : Encore adolescent, Wyl Thirsk doit assumer le rôle pour lequel on le destinait depuis sa naissance : commandant en chef des armées de Morgravia! Une responsabilité qui le conduit à la cour du prince Celimus, un despote sadique. Là, un geste de bonté envers une sorcière condamnée au bûcher vaudra à Wyl un don miraculeux, ainsi que la colère de son seigneur et maître.
Contraint de lui obéir, Wyl est envoyé au Nord où la guerre menace, pour une mission suicidaire à la cour ennemie… avec pour seule arme un mystérieux pouvoir dont il ne soupçonne pas même l’existence. Or, s’il n’embrasse pas le Dernier Souffle, il signera sa perte… et celle du pays qu’il a juré de défendre.

Mon avis sur le livre :

Ce livre a globalement été (encore) une lecture mi figue mi raisin. Il a été certes assez fluide et facile à lire malgré son épaisseur, une idée de base assez emballante mais beaucoup d’éléments m’ont déçue, tant au niveau de l’intrigue, que des personnages et de l’univers.

Les bons points quand même : le suspense et l’attente créée autour du fameux « don », l’aisance de la narration, la lecture commune que j’ai faite avec Lylia de la chaîne Lire avec Lylia ♥ qui a été pleine de partage et de communication. Le reste a été décevant à divers degrés.
Toutefois la fin m’a plu, je l’espérais telle quelle à dire vrai et ça ouvre pas mal d’opportunités intéressantes pour les tomes suivants. Maintenant à voir comment mûrit la saga et quelles directions va vouloir prendre l’auteur.

Chronique plus en détails

Le Don est un livre qui jusqu’à maintenant avait fait l’unanimité dans mon entourage et sur les chaînes booktube qui en parlaient. Mon copain l’a lu et l’a beaucoup apprécié, Gaëlle de la chaîne Lanylabooks ne tarit pas d’éloges sur cette saga, ce qui a fait monter mes attentes. Souvent la meilleure façon d’être déçue par la suite !

J’ai profité de cet été pour faire une lecture commune avec la pétillante Lylia de la chaîne « Lire avec Lylia », nous avons donc entamé cette lecture commune avec de très bons apriori.

L’Univers : L’univers « du Don » est on ne peut plus fantasy medfan (medieval fantasy) traditionnelle. Des royaumes à l’inspiration moyen âge occidental. Le reste de l’univers pourrait paraître réaliste : pas de dragons, de créatures fantastiques, ou de métamorphes, rien de tout ça. Juste un système féodal assez traditionel, patriarcal, violent (les deux royaumes principaux sont en guerre perpétuelle et un troisième qui se développe petit à petit et qui n’attend qu’une faiblesse des deux autres pour s’étendre). La population croit plus ou moins aux sorcières, certains sont superstitieux jusqu’aux hautes sphères de l’Etat qui n’hésite pas à persécuter certaines femmes soupçonnées d’être des sorcières, à tort ou à raison. L’accent est plutôt mis sur les querelles politiques, les problèmes de succession, ainsi que les ambitions des uns et des autres.

Les personnages : Je pense que c’est au niveau des personnages que j’aurai le plus à redire dans ce livre. Je les ai trouvés assez superficiels, assez … attendus et convenus pour de la fantasy medfan. Les hommes sont chevaleresques et virils, les femmes sont de petites choses à protéger et si elles sont un peu garçons manqués, elles le sont juste ce qu’il faut pour ne rien remettre en question et ne pas déranger l’ordre établi. Wyl, le héros et Celimus, son antagoniste sont tous les deux assez lisses chacun dans leurs extrêmes. Wyl est bon, juste, le coeur sur la main, bon combattant, bref, sans anicroches (à part son apparence : roux et petit, si tant est que ce soit un défaut, mais apparemment dans le livre oui) et Célimus est tout son contraire. Beau mais médisant, menteur, envieux, cruel, psychopathe. Tout est dans l’excès à tel point que je ne les ai pas trouvés crédibles. Tous deux flirtent avec la caricature.

Quant aux personnages secondaires, ils sont dans la même veine. Le gamin Fynch n’agit pas comme le gamin de son âge qu’il est censé être, on a l’impression que le meilleur ami Donal n’a été créé que pour les besoins de l’intrigue et motiver le personnage principal et pareil pour sa soeur… Valentyna elle aussi m’a donné l’impression d’être un personnage pas assez esquissé et l’histoire d’amour entre elle et Wyl m’a fait rouler des yeux car ils se jurent déjà amour et fidélité après s’être rencontrés deux heures avant… alors que les situations pourraient être bien plus intéressantes.

L’intrigue : Tout l’intérêt de ce livre tourne autour du fameux Don. Et c’est là l’excellent point de ce livre. Tout le suspense entretenu autour de ce Don est fort bien amené et conservé donc je ne vais pas le divulguer ici. Et ce qui arrive à Wyl et les conséquences de ce Don ouvrent des possibilités super intéressantes au personnage et son cheminement psychologique ainsi que les situations cocasses dans lesquelles il pourra tomber. Reste à voir comment elles vont être exploitées dans les tomes suivants.

Le ton / le style : L’écriture est fluide, j’ai eu mon quota de dialogues plutôt bien écrits et dynamiques, le genre de narration que j’aime. Par contre j’ai eu la furieuse impression pendant toute ma lecture que tout le livre avait « le cul entre deux chaises », hésitant entre de la fantasy très jeunesse, fleur bleue, un peu « facile » et de la dark fantasy, avec ses moments assez gores et repoussants. Je ne sais pas trop où situer cette saga, en espérant que les tomes suivants m’aideront à mieux comprendre ce qu’a voulu faire l’auteur.

__________________________________________________________________

On aime : Le Don offert par la pauvre Myrren (que j’appellais Mireille dans ma tête, la pauvre) qui garde du mystère et qui promet des situations intéressantes s’il est bien exploité par l’auteur.

On regrette : Les personnages trop lisses et un peu trop caricaturaux. L’alternance entre des scènes gores et des scènes jeunesse, au risque de perdre le lecteur. L’histoire d’amour qui parait peu crédible également, du moins pour le moment.

Conclusion : Un livre qui promettait beaucoup et qui déçoit. Reste à voir comment l’auteur arrive à faire mûrir les personnages, leur donner un peu plus de dimensions et instaurer des histoires et des rapports de force intéressants dans le reste de la trilogie

Publicités

5 réflexions au sujet de « LIVRE : Le Don de Fiona Mc Intosh »

    1. Salut !
      Oui il y a des scènes qui sont super dures ! Les scènes de torture de Myrren étaient vraiment abominables. Je suis quand même curieuse de lire la suite parce que ça peut donner des situations et des réflexions vraiment très intéressantes, si l’auteur décide de les exploiter. Il y a vraiment du potentiel pour faire quelque chose de vraiment chouette. C’est pour ça que je lirai la suite malgré les faiblesses du 1er tome. J’espère que les personnages vont mûrir un peu et s’épaissir !
      Qu’est ce qui t’a plu le plus toi, dans ce livre ? Je suis curieuse 🙂

      J'aime

    1. ça a été un coup de coeur pour beaucoup de gens que je connais ! C’est sans doute pour ça que j’avais mis la barre haute et finalement le livre a été loin de mes attentes…
      Et puis il y a des éléments qui maintenant chez moi ne passent plus :/ Je l’aurai sans doute plus apprécié si je l’avais lu quelques années auparavant

      J'aime

      1. C’est vrai que ça m’est déjà arrivé d’être déçue d’un livre qu’on m’avait tellement vanté… Parfois, en faire des tonnes nuit au plaisir de lecture des autres ^^

        Et oui, avec l’âge, nos goûts changent aussi, mais c’est normal 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s