Anthologie·book en stock·Chronique·Livre·nouvelle·Steampunk

LIVRE : Steampunk ! – Elenya Editions (anthologie)

Titre : Steampunk
Auteur : Recueil collectif (France)
Editions : Elenya Editions

Année : 2013
Nombre de pages : 163 pages (12 nouvelles)
Genre : Fantasy steampunk adulte – Nouvelles

Lu en Mars 2017

Ma note : ★★★★☆

Présentation de l’éditeur : « Voyagez avec nous. À bord d’un ballon ou d’un bolide à vapeur. Voyagez dans le temps bien sûr. Là où nos technologies et énergies n’ont jamais été découvertes et le charbon et la vapeur nourrissent les machines. C’est tout le principe de l’uchronie steampunk que les auteurs de ce recueil ont investi à leur manière pour Elenya Éditions.

Et ils en ont eu, des vapeurs, au cours de ce challenge d’écriture. Vingt-quatre heures chrono pour écrire une nouvelle à l’esprit steampunk. Avec la difficulté supplémentaire de glisser au cours du récit un grain de magie  : une créature légendaire récitant une formule ou opérant un rituel magique. Sans oublier bien entendu de surprendre le lecteur. Le ton est donné.  »

Nouvelles de cette anthologie :
« Une part d’illusion » de Marie-Laure Landais
« Terminus des Cathédrales » de Sarah Desbuard
« L’étrange boutique de Miss Alice » de Ceinwynn
« Machines pour tous ! » de Muriel Ele
« Renaissance » de Doris Facciolo
« Le scarabée doré » de Laurent Femenias
« Mademoiselle Emilie McKellen » de Rémy Catalan
« Crimes et châtiments » de Christophe Gallo
« La guilde » de Yoann Legave
« Double tranchant » de Anthony Boulanger
« La symphonie de la vapeur » de Sylvain Larosse
« Chlorophile » de Rainbow

 

Mon avis sur l’anthologie :

Il y a une petite histoire derrière cette anthologie. En juin 2013, la page facebook des éditions Elenya annonçait un concours de nouvelles, un appel à textes un peu particulier : il s’agissait d’écrire en 24 heures une nouvelle steampunk avec une chute, et qui devait contenir aussi une créature magique faisant une incantation. Je me suis prêtée au jeu et avec ma meilleure amie, nous avons chacune écrit une nouvelle dans les mêmes conditions. La mienne n’a pas été retenue (même si elle n’est pas perdue pour moi, je reviendrai dessus plus tard pour en faire un roman, je pense) mais celle de mon amie, oui ! C’est avec une pointe de curiosité et de fierté que j’ai acheté l’anthologie, décidée à découvrir ces douze textes qui avaient séduit le jury.

Il faut le dire, j’adore les anthologies. J’en ai lu pas mal par le passé et avec celle-ci, je me suis rendu compte que ça faisait un sacré bail que je l’avais pas fait. C’était l’occasion ici de me baigner dans les différents univers steampunk, tous différents bien que cousins et dans l’ensemble, j’ai plutôt beaucoup apprécié cette lecture ! Même s’ils y en a certaines que j’ai moins ou pas du tout aimé (je pense à « Crimes et Châtiments » ou au « Scarabée d’Or »), globalement je ressors plutôt emballée par cette anthologie et je garde un souvenir particulièrement agréable et stimulant de ces vingt-quatre heures de challenge littéraire.

Gros coup de cœur pour « Machines pour Tous » (Bon, c’est celle de ma meilleure amie, mais ça ne retire pas la qualité du texte et l’humour qui parsème la nouvelle), mais aussi pour « Mademoiselle Emilie McKellen »de Rémy Catalan dont l’univers m’a beaucoup emballée avec ses créatures mi-humaines, mi-animales.

Ce recueil n’est malheureusement plus disponible sur la boutique des éditions Elenya et c’est bien dommage.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s