book en stock·Chronique·Lecture·Livre·partenariat·Science fiction

LIVRE – Green Lady de Aeph

Titre : Green Lady
Auteur : Aeph
Editions : YBY Éditions

Année : 2017
Nombre de pages :  92 pages (novella)
Genre : Cyberpunk / SF

Lu en Février 2018

Pitch (Éditeur) : Alice, un hologramme domotique, attend Monica chaque soir en l’accueillant d’une voix bienveillante. Elle prend soin de sa propriétaire qui, solitaire, se satisfait de cette unique relation dans sa vie. Pourtant, lorsque Monica entend parler de #prometheus, elle pense avoir trouvé le cadeau parfait pour offrir à l’intelligence artificielle une expérience plus authentique du monde.

 

Vous allez peut-être me dire que je ne suis pas du tout objective avec cette novella puisque l’auteur est un ami très proche, que j’ai suivi son écriture au fur et à mesure, que j’ai servi de bêta lectrice pour ce texte, et qu’en plus c’est un Service Presse gentiment fourni par la maison d’édition. (Même maison d’édition d’ailleurs qui va publier ma nouvelle en juillet soi dit en passant), cela fait beaucoup de bias positifs, j’en conviens.
Mais quand on a adoré, il faut le dire ! Et qu’est ce que j’ai aimé cette novella vindiou ! Dans son humanité, dans sa subtilité, sa délicatesse. C’est une histoire émouvante, sensible, pudique aussi, dans un univers cyberpunk qui, avant de le découvrir me faisait un peu peur (j’ai l’image d’Epinal d’un monde gris, où il fait constamment nuit et où il pleut et où c’est pas la joie, avec des robots un peu partout. Oui voilà.) Et en fait non, ça a été un coup de poing d’amour au coeur.

Contexte de lecture : Comme je disais plus haut, j’ai suivi l’écriture de cette nouvelle puis novella depuis le début. Aeph est un ami de longue date dont je connaissais déjà les qualités d’écrivain (et ses difficultés). J’ai fait parti des bêta lecteurs d’Aeph et j’ai donc découvert les premières versions du texte. Autant vous dire que j’étais heureuse et fière de mon ami lorsque Green Lady a été retenue par les éditions YBY non pas pour leur Anthologie « Électrique » mais pour une publication en solo. Quelques temps après sa sortie, j’ai été approchée par YBY pour obtenir le SP de Green Lady et pour en parler ici et sur ma chaîne. Évidemment, j’ai accepté. J’avais hâte de découvrir la version finale et améliorée de cette novella.

L’univers : Green Lady se déroule dans un univers contemporain, cyberpunk : futuristique mais proche de nous, où la technologie a évolué dans la robotique, les IA, les prothèses cybernétiques, etc. C’est à la fois familier (Aeph parsème de références de marques connues, savamment choisies pour nous ancrer dans un monde plausible). Les foyers sont agrémentés d’hologrammes domotiques pour aider à gérer la maison et donner une présence rassurante aux habitants. C’est également un monde où l’on a besoin de se désinfecter en rentrant chez soi à cause des nuages de particules dans l’air, où la police a été privatisée, ce qui peut donner des situations dangereuses et injustes, et où l’élevage des animaux pour la nourriture a été optimisé au point que c’en est devenu inhumain. Bref, un futur digne de « Black Mirror », à la fois familier, plausible et terriblement crédible.
J’avoue que j’avais un peu peur de cet univers et surtout de ce genre que j’ai toujours trouvé malaisant. Mais ici, tout parait tellement plausible, un peu comme dans Minority Report ou I, Robot. Un futur pas si déconnecté de notre univers à nous.

Les personnages : L’histoire se centre autour de Monica, une jeune femme solitaire, socialement incapables de nouer des relations avec ses congénères et dont la seule amie et personne avec qui elle se sent bien n’est autre que l’IA hologrammique qui s’occupe de son appartement qu’elle a nommé Alice. Elle n’éprouve pas l’envie de se mêler aux autres mais s’attache éperdument à Alice qui est la seule chose qui compte dans sa vie. Alice lui apporte présence, réconfort, la force et l’opportunité de sortir de sa zone de confort en toute sécurité. Leur relation est belle, humaine, pudique, profonde. On finit par oublier qu’Alice n’est qu’un programme, tout d’abord immatériel pour ensuite dans un corps manufacturé. Ce sont deux personnages à qui je me suis beaucoup attachée et vite.

L’intrigue : L’intrigue tourne autour de l’apprentissage de Monica, du rapprochement entre les deux personnages, le développement de leurs sentiments, le « cadeau » que fait Monica à Alice (un corps pour qu’elle puisse prendre réellement vie et qu’elle devienne réelle et palpable), et le fait que c’est Alice qui redonne goût à la vie à Monica, qui lui donne ce qu’il lui manquait jusqu’à maintenant, malgré les dangers, les aléas de la vie. On peut trouver un sens à sa vie et une relation authentique et sincère, même avec une IA faite en fibres de carbone et de fils électriques mais douée d’intelligence. Il y a un questionnement et une réflexion sur ce qu’est l’humanité dans son essence-même.

Le ton / le style : L’écriture d’Aeph est fluide, agréable, lettrée sans en faire trop, j’ai aimé comment il nous a plongé dans cet univers qui pourrait être le nôtre, et comment il a géré avec délicatesse la relation amoureuse entre Monica et Alice. C’est de la dentelle, doux, profondément humain.

 

On aime : Tout ! L’univers, les personnages, leur relation toute en délicatesse et pudeur, l’intrigue, j’ai même appris un nouveau mot : Gynoïde (le versant féminin de androïde, mot qui existe réellement et que je trouve en plus très joli)

On regrette : On en demanderai presque plus, d’explorer cet univers, rencontrer d’autres personnages

Conclusion : C’est une romance, une novella cyberpunk, mais c’est avant tout une belle histoire émouvante. Bref, j’ai adoré ! Il faut lire Green Lady. Et je compte bien voir d’autres textes, courts ou longs de cet auteur (Aeph, si tu lis ces lignes, je compte sur toi !)

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « LIVRE – Green Lady de Aeph »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.