Bilan·Challenge·Cinéma·Film·Film de la semaine

CINEMA – Avril, Mai et Juin 2018

3497c-challenge_filmsChroniques des films vus pendant le mois d’Avril, Mais et Juin 2018

  • Film 10


Titre : Ready Player One
Réalisé par : Steven Spielberg

Avec : Tye Sheridan, Olivia Cooke, Ben Mendelsohn
Durée : 140 mn (2h20)

Genre : Science-fiction / Action / Aventure
Année : 2018

 Source : Cinéma

Résumé (Allociné) : 2045. Le monde est au bord du chaos. Les êtres humains se réfugient dans l’OASIS, univers virtuel mis au point par le brillant et excentrique James Halliday. Avant de disparaître, celui-ci a décidé de léguer son immense fortune à quiconque découvrira l’œuf de Pâques numérique qu’il a pris soin de dissimuler dans l’OASIS. L’appât du gain provoque une compétition planétaire. Mais lorsqu’un jeune garçon, Wade Watts, qui n’a pourtant pas le profil d’un héros, décide de participer à la chasse au trésor, il est plongé dans un monde parallèle à la fois mystérieux et inquiétant…

Mon avis : Je suis ressortie de ce film à la fois contente de l’avoir vu sur grand écran, d’avoir pu repérer toutes ces références qui me parlent à moi et à ma génération, mais avec le temps, je garde un sentiment de « blasitude ». Encore un film qui surfe sur la vague de la nostalgie… Alors certes, le film est rythmé, pleins de prouesses techniques, de références à la pop culture, j’ai sauté en l’air en voyant le Géant de Fer, ou la Moto de Kaneda de Akira, et d’autres trucs ici et là, on ne s’ennuie pas une seconde, mais je reste persuadée qu’il vieillira très mal quand les références dont il regorge ne parleront plus au public qui le regarde. Et puis sincèrement je me demande encore pourquoi Spielberg a trempé là dedans et ce qui l’a intéressé dans ce film… Bref, je le reverrai avec plaisir mais je ne pense pas qu’il me laissera un souvenir impérissable.

 

  • Film 11


Titre : Deadpool
Réalisé par : Tim Miller

Avec : Ryan Reynolds, Morena Baccarin, Ed Skrein
Durée : 108 mn (1h48)

Genre : Comédie / Action / Fantastique
Année : 2016

 Source : Media Center

Résumé (Allociné) :Deadpool, est l’anti-héros le plus atypique de l’univers Marvel. A l’origine, il s’appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d’un humour noir survolté, Deadpool va traquer l’homme qui a bien failli anéantir sa vie.

Mon avis : Depuis le temps qu’on m’en parlait de ce film, il était temps que je le vois ! C’est décalé, violent, drôle (souvent en dessous de la ceinture), y a pleins de petites allusions aux connaisseurs et on ne s’ennuie jamais. Néanmoins, j’ai quand même eu cette impression de « tout ce tintouin pour ça ? » Comme d’habitude, à force de me vendre un truc plus grand que le soleil, bah… la réalité est décevante. Bon, ça reste un chouette film hein ! Mais un chouilla survendu.

 

  • Film 12


Titre : Assassin’s Creed
Réalisé par : Justin Kurzel

Avec : Michael Fassbender, Marion Cotillard, Jeremy Irons
Durée : 116 mn (1h56)

Genre : Science-fiction / Action / Aventure
Année : 2016

 Source : Blu-ray

Résumé (Allociné) : Grâce à une technologie révolutionnaire qui libère la mémoire génétique, Callum Lynch revit les aventures de son ancêtre Aguilar, dans l’Espagne du XVe siècle.  Alors que Callum découvre qu’il est issu d’une mystérieuse société secrète, les Assassins, il va assimiler les compétences dont il aura besoin pour affronter, dans le temps présent, une autre redoutable organisation : l’Ordre des Templiers.

Mon avis : A l’époque où j’avais travaillé à Ubisoft en 2012, Michael Fassbender était passé dans nos bureaux pour discuter de la production de ce film. Autant vous dire que je n’ai jamais vu autant de gens vouloir prendre tous leur café en même temps ! Bon, je n’ai vu personnellement que l’arrière de son crâne, MAIS J’AI VU MICHAEL FASSEBENDER, OK ?! XD
Bon ! Je n’ai jamais joué aux jeux, à mon grand regret donc c’est toute « vierge et innocente » que j’ai regardé ce film. J’ai eu la même impression qu’en regardant « Warcraft » : Un film sympa mais seuls les aficionados des jeux vont réussir à comprendre à 100% toutes les références alors que moi, je ne vais pas voir. Et c’était le cas. Ma sœur (une Assassin’s addict) était à s’exclamer toutes les trois secondes devant un truc qu’elle comprenait, pendant que moi je ne captais rien du tout.
Sinon l’impression générale de ce film est qu’il est froid. Il n’invite pas à l’immersion dans l’univers, à l’empathie avec les personnages, tout reste dans la surface (une jolie surface certes) mais tout est froid, tout est détaché, il n’y a aucun affect, et c’est dommage.
Je trouve Fassbender, Irons et surtout Cotillard en dessous de ce qu’ils sont capables de faire. Marion Cotillard est malheureusement l’incarnation du « one expression man », rien ne transparaît sur son visage, aucune émotion. Elle a un jeu presque robotique.
Les seules séquences qui ont eu un intérêt pour moi, sont celles lorsque Cal retourne dans le passé de son ancêtre en Andalousie pendant l’Inquisition. Là il y a de l’empathie, là il y a de l’intérêt. C’est beau, c’est magnifique, c’est immersif. Les détails, les plans, la photographie, les chorés de baston (mon dieu les chorés !!) Mais pour les personnages « contemporains », nada.

 

  • Film 13


Titre : La Forme de l’Eau
Réalisé par : Guillermo del Toro

Avec : Sally Hawkins, Michael Shannon, Richard Jenkins, Octavia Spencer
Durée : 123 mn (2h03)

Genre : Science-fiction / Drame / Romance
Année : 2018

 Source : Media Center

Résumé (Allociné) : Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultrasecret, Elisa mène une existence solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres…

Mon avis : Je venais de lire le livre quand j’ai regardé le film. J’ai beaucoup aimé sa tendresse, cette relation sensible, pleine d’amour entre Elisa et la créature (d’ailleurs j’étais un peu déçue qu’ils ne l’aient pas appelé Deus Branchia comme dans le livre mais bon passons). la fascination malsaine que Strickland nourrit envers Elisa était à la fois déstabilisante et intéressante (j’ai toujours un truc pour les persos détraqués XD). J’ai été un peu déçue par le personnage de la Créature en fait, surtout par rapport au livre où elle est décrite bien plus mystérieuse, colorée (elle colore l’eau autour d’elle) et même plus animale qu’elle n’apparaît dans le film. J’ai passé un beau moment en tout cas.

 

  • Film 14


Titre : Jumanji
Réalisé par : Joe Johnston

Avec : Robin Williams, Bonnie Hunt, Kirsten Dunst
Durée : 100 mn (1h40)

Genre : Fantastique / Aventure
Année : 1995

 Source : Media Center

Résumé (Allociné) :Lors d’une partie de Jumanji, un jeu très ancien, le jeune Alan est propulsé sous les yeux de son amie d’enfance, Sarah, dans un étrange pays. Il ne pourra s’en échapper que lorsqu’un autre joueur reprendra la partie et le libèrera sur un coup de dés. Vingt-six ans plus tard, il retrouve le monde réel par le coup de dés de deux autres jeunes joueurs.

Mon avis : Je n’ai pas revu Jumanji depuis… fioooou 15 ans peut-être ? Et c’est fou comment il est resté vif et frais dans ma mémoire. Les plans, l’histoire, tout. Les effets spéciaux ont un peu vieilli,  (que ce soit les animatronics ou alors les effets spéciaux numériques – on n’est que deux ans après Jurassic Park…) mais il garde ce petit charme suranné des films de l’époque, loin des SFX full digital d’aujourd’hui. Et puis quel plaisir de revoir Robin Williams en plein action, J’ai quand même eu un petit pincement au coeur en le revoyant.
J’ai hâte de découvrir le nouveau Jumanji du coup, ce sera le prochain sur la liste !

Publicités

6 réflexions au sujet de « CINEMA – Avril, Mai et Juin 2018 »

  1. Coucou (encore, oui je rattrape mon retard dans tes articles ! Enfin !)

    Je vois que tu as aussi revu le 1er Jumanji! Je me le suis refait à Noël l’an dernier, un de mes préférés (comme quasiment tous ceux avec Robin Williams! Ce qui me fait penser, que je veux revoir Le Cercle des poètes disparus !).

    J’ai prévu de voir Ready Player One (j’ai le DVD, donc y a plus qu’à !). J’étais assez étonnée que Spielberg s’intéresse à cette fiction également ! Mais, ma foi pourquoi pas. Je crois qu’ils n’ont pas pu utiliser toutes les références cultes que Ernest Cline utilise dans son livre, non ? Pour des raisons de copyrights.

    Quoiqu’il en soit, on m’a dit que le film était pas mal différent du livre et que en dehors de l’adaptation, c’était un bon film à voir. J’ai plutôt hâte de voir le résultat !!!

    Aimé par 1 personne

    1. ah ! je ne savais même pas que Ready Player One était tiré d’un bouquin tu vois…
      Je suppose que c’était plus facile de passer des accords commerciaux avec des trucs récents… C’est pas un mauvais film mais je pense qu’il ne passera pas l’épreuve des ans… Il est distrayant et on passe un bon moment 🙂

      Ouiii Jumanji ❤ Je ne l'avais pas revu depuis des années ! et il est toujours aussi frissonnant… moi je suis habituée aux SFX d'avant l'ère numérique, les animatronics et tout, du coup ça donne ce petit côté nostalgique que les jeunes d'aujourd'hui ne connaissent pas. Ils risquent du coup de le trouver méga vieux XD

      J'aime

      1. Oui, le livre est sorti il y a un petit moment. C’est le premier roman d’Ernest Cline. Je ne suis pas une pure aficionado des jeux vidéo, mais j’aime bien jouer de temps en temps quand j’ai du temps ou que j’en ai envie surtout et j’aime bien l’univers qui gravite autour du jeu vidéo.
        Je suis plutôt fan des jeux rétro (vive ROMStation), etc. Du coup, si on a pas un minimum de connaissances du jeu vidéo, on peut difficilement apprécier le livre je pense.
        J’ai eu un peu de mal parfois à rester accrochée à l’histoire du roman mais il y a des passages où j’étais complètement embarquée. Sinon en soi, le livre n’est franchement pas extraordinaire.

        J'aime

      2. J’ai vu RPO cette aprem ! 😉

        Film distrayant, plutôt sympathique, assez différent du livre en plein de points, et finalement je trouve que c’est pas trop mal d’avoir choisi de s’éloigner du livre, même si du coup on perd un peu le côté très impressionnant et le pouvoir de l’IOI sur la population mondiale. Honnêtement, j’ai quand même passé un très bon moment et le film est bien sympa, léger, avec de l’humour et un casting sacrément cool. J’ai bien aimé même si ce n’est pas le film du siècle ^^’

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.