book en stock·Chronique·Fantasy·Lecture·Livre·partenariat·service presse

LIVRE – Neph et Shéa tome 1 – la Fuite de Aline Wheeler

Titre : Neph et Shéa tome 1 – La Fuite
Auteur : Aline Wheeler
Editions : autoédition

Année : 2017
Nombre de pages : 400 pages
Genre : Fantasy

Lu en Juin-Juillet 2018

Pitch (livraddict) : Au nord de l’Idalie, Shéa fuit la Tour des Ombres pour sauver sa vie. Plus loin au sud, Neph fuit La Forteresse pour échapper à un destin guerrier dont il ne veut pas. Leurs chemins les feront se rencontrer et les mèneront chez Berht, un vieil excentrique ami de la Prime Reine. Celle-ci chargera ce trio improbable d’escorter un curieux émissaire elfe jusqu’à Cérasa, une ville au sud du pays. Mais derrière cette mission officielle, s’en cache une autre, secrète, bien plus importante et plus dangereuse. Deux cents ans après la Grande Guerre qui opposa les peuples unis de Tell’Andra aux Funestes, la paix qui régnait dans le monde s’étiole à nouveau. Une nouvelle ère sombre s’annonce.

Ma lecture commençait plutôt bien mais je sors déçue de ce livre. Ce genre de fantasy (univers avec magie, elfes, nains et dragons), ne me satisfait malheureusement plus. J’ai eu plus l’impression d’être dans une retranscription d’une partie de JDR que dans un véritable roman (avec un groupe de PJ aux diverses aptitudes, un PNJ important qui leur donne une quête, etc).

Les personnages principaux sont plaisants et bien campés mais le tout reste très (trop) conventionnel à mon goût.
La plume reste agréable à lire, elle est bien travaillée de manière générale, mais il n’aura pas réussi à me captiver jusqu’à la fin. J’ai noté quelques répétitions, quelques coquilles ici et là. Le livre aurait mérité une ou deux relectures supplémentaires
Dommage, mais je suis passée à côté.

Contexte de lecture : J’ai connu Aline Wheeler aka Zahardonia, la blogueuse de monde-fantasy.com sur internet et les réseaux sociaux, nous avons partagé notre expérience d’écriture et notre amour commun pour la fantasy et les mondes imaginaires. Son blog a d’ailleurs toujours été une source d’inspiration pour moi. Et il m’a paru logique de lui demander à lire son premier opus qu’elle venait de sortir en auto-édition. J’étais curieuse de voir en clair ce dont nous avions parlé pendant de longues semaines. Aline m’a donc proposé de me faire lire Neph et Shéa en service presse, ce que j’ai accepté.

L’univers : Nous sommes dans un univers classique de fantasy, malheureusement un peu trop classique à mon goût. Car Tell’Andra est peuplé des traditionnelles races qui peuplent bon nombre (un peu trop) de récits de fantasy à savoir elfes, nains, dragons… C’est un monde baigné de magie, exploitée par des magiciens guerriers. De méchants sorciers ont failli détruire le monde il y a quelques centaines d’années mais ont été mis en déroute grâce à l’union d’autres puissants magiciens. Toutefois la menace ne semble pas totalement éteinte.
Je me détourne de plus en plus de ce genre de fantasy qui s’inspire de trop près de Tolkien et consorts. J’ai besoin de plus de dépaysement dans les univers de fantasy dans lesquels je m’immerge. C’est dommage car l’univers était quand même bien campé, maîtrisé et détaillé (des fois avec des anecdotes incongrues : il faudra m’expliquer cette obsession pour la glace à la banane…) mais il ne m’a pas vraiment enchantée.

Les personnages : Comme son titre l’indique, nous suivons Neph et Shéa, Neph est un guerrier qui a quitté son académie militaire et sa noble lignée pour trouver sa place dans le monde et se tourner plutôt vers la musique. Il se balade avec son luth qui lui sert également à faire de la magie. C’est un personnage truculent, plein d’humour que j’ai beaucoup apprécié. Shéa, quant à elle est plus austère, plus solitaire. C’est l’héritière d’une grande famille de magiciens des Ombres qui cherche à attenter à sa vie. Nous la découvrons en fuite, poursuivie par des assassins et par son propre frère qui ont juré sa perte. Ils rencontrent pendant leurs pérégrinations un Mage-Esprit atypique, Berht avec qui ils vont rencontrer la Prime Reine qui leur confiera une double mission.

Autant Shéa et Neph sont des personnages plutôt intéressants et bien ficelés, autant je ne me suis pas attachée à eux autant que je l’aurais voulu (ptet Neph un peu plus que Shéa). Quant aux autres personnages m’ont paru un peu trop artificiels.

L’intrigue : C’est une histoire de quête et de mission, assez traditionnelle (deux personnages que tout oppose, réunis par la force des choses pour accomplir une mission ainsi que résoudre des intrigues personnelles) J’ai eu l’impression que les personnages principaux ne faisaient que rencontrer d’autres personnages pendant leurs déplacements avec qui ils avaient de grandes discussions sur ce qu’il se passait dans l’histoire. Ou alors avec qui ils se battaient. D’où ce sentiment de lire une retranscription de partie de Jeu de Rôle. Cette impression ne m’a pas quittée tout du long de ma lecture et a fini par m’en sortir totalement.

Le ton / le style : Le roman commence « In medias Res », c’est à dire en plein coeur de l’action, ce que j’ai beaucoup apprécié. Malheureusement, ça n’a pas duré. J’ai regretté cette impression de name dropping également, que ce soit de lieux, d’entités ou de personnes, il me fallait toujours un temps pour essayer de me souvenir de ce que c’était ou de qui il s’agissait, ce qui me sortait constamment du récit.
Malgré cela, la plume et le style étaient agréables à suivre, malgré quelques répétitions et coquilles laissées ici et là. Les dialogues des persos m’ont plu, notamment Neph et sa verve poétique de musicien.

 

On aime : Neph, des personnages principaux maîtrisés, les dialogues bien ficelés, la plume de l’autrice

On regrette : Un univers un peu trop conventionnel, cette impression de retranscription de partie de jeu de rôle, le name dropping tout au long du roman. Des rebondissements pas vraiment surprenants

Conclusion : Ce roman n’a malheureusement pas répondu à mes attentes, je n’y ai pas trouvé ce que j’y cherchais. Dommage. Mais peut-être est-ce une histoire et un univers qui vous plairont plus qu’à moi ?
Personnellement, je ne compte pas lire la suite, mais j’attendrai de voir ce que l’autrice nous proposera comme autres histoires et univers quand elle aura un peu plus de bouteille.

Publicités

3 réflexions au sujet de « LIVRE – Neph et Shéa tome 1 – la Fuite de Aline Wheeler »

    1. Oui je t’avoue que j’en ai un petit peu marre des les voir à chaque fois que je lis de la fantasy qu’on me propose… Y a tellement de possiblités dans ce genre-là, je trouve ça dommage qu’on se cantonne à ça :/ C’est bien la Guerre de la Faille ? c’est sur Audible ?

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.