Audible·book en stock·Chronique·Contemporain·Livre·Livre audio·partenariat·service presse·Témoignage

LIVRE AUDIO : Lion de Saroo Brierley

Titre : Lion
Auteur : Saroo Brierley (Australie & Inde)

Livre Audio Audible

Narrateur : Julien Allouf
Lien : Audible

Année : 2017
Nombre d’heures d’écoute : 6 heures 22
Genre : Témoignage – Contemporain

Écouté en Décembre 2018

Pitch (livraddict) : C’est un jour comme un autre dans la vie de Saroo. Le garçon, âgé de cinq ans, est dans une gare du fin fond de l’Inde en train de ramasser quelques pièces lorsqu’il monte dans un train à quai. Le lendemain, Saroo se réveille à Calcutta. Dans l’immense ville, il est complètement seul, sans aucun papier. Il est recueilli par un orphelinat où, quelques mois plus tard, un couple d’Australiens va l’adopter. Saroo grandit, mais, depuis l’Australie, il pense toujours à sa famille biologique. Pendant 25 ans, il scrute les rues et les villages indiens sur Internet, à la recherche d’images familières. Et là, le miracle se produit… L’orphelin va alors se lancer dans un long voyage pour enfin retrouver sa mère et rentrer à la maison.

Voici un livre que je n’aurai sans doute jamais lu si Audible ne m’avait pas proposé de l’écouter. J’en sors émue, bouleversée par cette histoire. Un joli récit, émouvant, apporté par une plume simple mais efficace. Un beau témoignage.

Contexte de lecture : J’ai été approchée par Audible qui m’a proposé d’écouter ce livre audio. Je n’avais pas encore vu le film, je me suis dit que ce serait l’occasion parfaite de faire les deux. Pour la petite histoire, j’ai commencé par regarder le film avant de lire le livre. J’ai toujours préféré procéder dans cet ordre car je trouve que cela permet de mieux apprécier l’adaptation cinématographique qui par définition est moins complète que le récit écrit. Le livre audio étant assez court par rapport à d’autres livres audio, j’ai pu l’écouter en moins d’une semaine

Le roman / témoignage se situe donc à notre époque, en Inde et en Australie à la fin du XXe siècle. Saroo Brierley est le narrateur et protagoniste de sa propre histoire, nous racontant comment à l’âge de cinq ans, il s’est malencontreusement perdu en montant dans un train dans lequel il s’est retrouvé prisonnier, comment il s’est retrouvé à Calcutta à des milliers de kilomètres de là, comment il a survécu dans la rue pendant quelques semaines, juste avant d’être recueilli par un centre pour les orphelins. Il nous explique aussi dans quelles conditions il s’est vu adopté par un couple d’Australiens lorsque les gérants de l’orphelinat n’ont pas pu retrouver la trace de sa mère biologique avec les maigres indices qu’il avait pu apporter.

Saroo Brierley nous narre également dans quelles circonstances une fois adulte il a mené ses recherches pour retrouver sa mère et son village natal d’après ses souvenirs. Mais comment retrouver un village poussiéreux quelque part en Inde quand on ne connait pas le nom exact ? (il n’avait que 5 ans à l’époque et n’était pas scolarisé, ne savait ni lire ni écrire) Après des mois voire des années de recherches acharnées, et grâce à un coup de pouce de la chance et du hasard, Saroo parvient enfin à retrouver la gare dans laquelle il s’est perdu, grâce à Google Earth et Facebook.

C’est un témoignage poignant qui m’a beaucoup émue et que je recommanderais volontiers si vous n’avez pas peur de pleurer à chaudes larmes.

Le ton / le style : Ici, le narrateur qui n’est autre que le protagoniste principal ainsi que l’écrivain vous raconte son histoire. Le style est direct, simple et efficace, comme un ami qui vous parle.
Une curiosité que j’ai remarquée en lisant : toutes les parties des souvenirs en Inde sont écrits au présent, comme éternels, gravés dans le marbre, alors que lorsque Saroo nous parle de sa vie en Tasmanie ainsi que ses recherches pour retrouver son village d’enfance, tout est écrit plus traditionnellement au passé (imparfait et passé simple), et on passe de l’un à l’autre sans aucun problème.
Le style est fluide, agréable sans être très littéraire. Ce n’est pas un roman de romancier mais un témoignage où le narrateur s’adresse directement au lecteur pour lui raconter son histoire.

La Qualité de l’écoute : Le narrateur Julien Allouf performe de manière admirable ce qui rajoute à cette impression d’être en tête à tête avec un ami qui vous raconte ce qui lui est arrivé. On a l’impression qu’il vit son texte, rit, s’affole, s’effraie en même temps que les mots.

On aime : L’histoire vraie, l’émotion et la narration particulière de ce livre

On regrette : Rien de particulier.

Conclusion : Une belle lecture, une belle écoute qui m’a également permis de découvrir un très beau film. Voici un livre audio et un témoignage que je conseille à qui est prêt à être bouleversé par une belle et terrible histoire.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.