book en stock·Chronique·fantastique·Jeunesse·Livre·Young Adult

LIVRE – Nous Autres Simples Mortels de Patrick Ness

Titre : Nous Autres Simples Mortels (The Rest of Us Just Live Here )
Auteur : Peter V. Brett (USA)
Editions : Éditions Gallimard poche

Année : 2015
Nombre de pages : 368 pages
Genre : Fantastique / Young Adult

Lu en Juin 2019

Pitch (livraddict) : Et si vous n’étiez pas l’Élu?
Si vous n’étiez pas destiné à être un héros? Celui qui est censé combattre les zombies, ou ce nouveau truc, là, complètement dingue, avec les lumières bleues. Il y a des choses tellement plus importantes que la énième fin du monde! Si vous étiez comme Mikey? Qui veut simplement avoir son bac, passer ce dernier été avec ses amis et, enfin, embrasser Henna (ou plus). Juste se sentir capable de découvrir l’extraordinaire dans sa vie si ordinaire…

Voici un court roman young adulte / Jeunesse fantastique qui propose des thèmes intéressants, des personnages adolescents que j’ai eu peu l’occasion de lire personnellement (peut-être que les habitués des romans YA seront moins surpris que moi), une plume agréable à suivre. Bref, vraiment sympa

Contexte de lecture : Ce livre est un prêt de mes amis Louise et Amaury qui avaient adoré ce roman et m’ont encouragée à le lire car le récit abordait des thèmes qui leur tient beaucoup à cœur. Je leur fait entièrement confiance – et puis je pense que j’avais besoin de lire quelque chose de nouveau – ce livre-là tombait à pic !

L’univers : Imaginez que vous êtes dans la série Buffy. Avec cette bande d’adolescents dotés de pouvoirs, des élus qui combattent le mal dans leur lycée. Et bien ce roman propose non pas de suivre Buffy et sa clique, mais la ribambelle d’ados lambdas qui peuplent les couloirs du lycée et qui sont impactés par ce qu’il se passe autour d’eux. Voilà le principe de base de « Nous Autres Simples Mortels ».

Les personnages : Nous suivons donc une bande d’amis qui passe ses dernières semaines au lycée, qui se préparent pour la cérémonie du diplôme mais aussi le sacro-saint bal de promo. C’est la dernière chance de dire à cette amie que vous lorgnez du coin de l’œil que vous avez des sentiments pour elle – qu’elle ne partage peut-être pas, c’est aussi le moment où votre relation avec votre meilleur ami prend un sérieux coup dans l’aile à cause de votre stupidité et votre anxiété par rapport à l’avenir inconnu qui vous tend les bras.
Mike est celui par qui nous suivons l’intrigue, Mike et ses troubles obsessionnels compulsifs, sa famille un peu compliquée (une mère en pleine campagne pour son élection locale, une grande sœur qui se reprend difficilement les cours après avoir été soignée pour son anorexie, sa sœur cadette qui n’a d’yeux que pour le boys band qui va venir faire un concert inédit dans leur petite ville…) et les sentiments qu’il éprouve pour son amie Henna, sur le point de partir avec ses parents en mission évangélique en Afrique… Bref, Mike est à un tournant de sa vie. Rajoutez à ça les périls et les dommages collatéraux de la bataille que donne la bande des super héros en background…
Cette fin de lycée est compliquée !

L’intrigue : Sur fond de bataille apocalyptique mais qui se passe en arrière plan (et qui commence chaque chapitre avant de se concentrer sur les personnages « normaux », le roman se concentre sur les enjeux « normaux » des adolescents « normaux » à un moment où leur vie va changer du tout au tout. Le dernier été avant de basculer dans la vie d’adulte en quelque sorte. C’est un peu doux-amer, il y a des choses qui se disent qui ne devraient pas, les amitiés se renforcent mais changent…

Le ton / le style : Le roman se lit extrêmement facilement. J’ai eu un peu de difficulté au début pour suivre le récit, j’ai mis un petit temps à comprendre qui était le narrateur (je pensais que c’était un roman chorale qui passait d’un perso à l’autre alors que ce n’était pas le cas, d’où mon incompréhension du début)
Cela dit, j’ai eu un peu de mal avec la petite sœur du héros que je trouvais moins crédible que les autres car elle s’exprimait comme une adolescente de 14 ans alors qu’elle n’en avait que 10…
On est clairement dans un roman adolescent, avec des thèmes qui parlent aux adolescents. Ça m’a rappelé cette période-là

On aime : Les personnages et leurs problèmes de cœur, leurs caractéristiques propres, les thèmes abordés (les toc, l’homosexualité, les sentiments amoureux, l’amitié, la famille, etc)

On regrette : pas grand chose à part cette petite sœur horripilante et qui s’exprime comme une ado

Conclusion : Un bon petit livre à lire pour se replonger dans l’ambiance des Buffy, avec un point de vue assez étonnant, des thèmes intéressants, et une belle galerie de portraits d’ado. Un peu comme Ghost World.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.