Bilan·Challenge·Challenge séries 2019·Séries TV·TV series

Challenge Séries 2019 – Quel bilan ?

challenge-serieVoilà ! Nous voici début janvier, et le temps est venu de faire le bilan de ce Challenge Séries 2019 !
Bon je ne vais pas laisser traîner le suspens trop longtemps…

POUR LA PREMIÈRE FOIS, J’AI RÉUSSI LE CHALLENGE !

 

Comme peut l’en témoigner ce magnifique tableau tout de bleu vêtu !
Hein, qu’il est beau ce tableau !

 

Bon voici ce que j’ai pensé de toutes les séries de ce challenge, je ne vais pas dire de nouvelles choses à propos des séries que j’avais déjà finies auparavant et dont j’avais déjà parlé dans mon bilan à mi parcours, je vais juste copier/coller les commentaires déjà faits, vous ne m’en tiendrez pas rigueur… Si je le juge nécessaire, je rajouterai un EDIT avec mes avis ou ajouts les plus récents.

Allez, c’est parti !

  • Chilling Adventures of Sabrina 

Autant j’ai beaucoup aimé l’aspect visuel de cette série, et son ton horrifique, autant j’ai eu l’impression qu’il me manquait quelque chose dans l’équation. J’ai trouvé cette 1e saison un poil longuette à s’installer. Par contre j’ai particulièrement apprécié les personnages des deux tantes de Sabrina : Hilda et Zelda et toute l’intrigue autour de l’Église de Satan qui, pour le coup, porte bien son nom.

  • Tidelands

Cette série australienne qui tourne autour d’une communauté de sirènes et de leurs descendants étaient assez inattendue et loin de ce à quoi je m’étais attendue. On se retrouve dans une série vraiment pour adulte, où tout le monde couche avec tout le monde, et où l’aspect sexuel et inquiétant de la sirène est définitivement mis en avant. La promesse de la sirène est maintenue pendant toute la saison, et il faut attendre les dernières secondes de la saison pour en voir apparaître. Il reste de gros points d’interrogation qu’une éventuelle saison 2 viendra peut-être éclaircir.

EDIT Décembre 2019 : Toujours pas de nouvelles d’une éventuelle saison 2, mais par contre, pour ceux qui seraient intéressés par une chouette série autour des sirènes (et en plus avec un couple poly-amoureux plutôt bien amené), je conseille très fortement la série « Siren » qui vient, elle, de diffuser sa saison 2

 

 

  • Lucifer

J’avais la saison 2 et 3 à regarder, j’y ai rajouté la saison 4 qui est sortie entre temps sur Netflix (même si je ne la compte pas dans mon challenge puisqu’elle est sortie en  2019 et pas en 2018)
C’est une série que j’ai adoré regarder, même avec ses longueurs dans les saisons 2 et 3 avec des épisodes clairement bouche-trous. Mais le cliffhanger de la saison 3 nous laissait à genoux, la saison 4 de Netflix est donc venue à point nommé ! Et quelle saison ! Elle ne fait que 10 épisodes (contrairement aux 22 ou 23 épisodes des saisons de la Fox) et comme tout est condensé, le rythme est plus soutenu, mieux maintenu, avec des cliffhanger à chaque épisode ou presque. J’ai adoré Eve, femme enfant qui se cherche, et les intrigues autour des ailes de Lucifer ♥ Vivement la saison 5 qui sera la dernière !

  • Star Wars Rebels

J’avais deux saisons à regarder (les saisons 3 et 4) pour terminer la série. Et Wouah ! Quel voyage ! Après une fin de saison 2 épique (avec Darth Vader, Ahsoka et Darth Maul, rien que ça) je ne savais pas trop à quoi m’attendre dans ces deux dernières saisons. Je n’ai pas été déçue ! Déjà ravie de voir apparaître l’Amiral Thrawn (un antagoniste éminent rescapé de l’univers étendu relégué au rang de Légende depuis que Disney a racheté Lucasfilms), mais on n’y voit des corollaires avec Rogue One (même si j’aurai aimé voir des liens plus évidents, des personnages récurrents à part Saw Guerrera joué par Forest Whitaker dans Rogue One et qui apparaît dans SWR) mais aussi avec des éléments clés de Star Wars : Clone Wars (bon j’avoue, j’ai pas encore tout regardé, c’est sur ma to do list) et puis des éléments de l’univers étendu, comme le Dark Saber par exemple.
On assiste néanmoins à des événements-clés dans cette série, comme la naissance de l’alliance rebelle (rien que ça !) et des scènes poignantes qui m’ont mises sur les fesses que je ne vais pas évoquer ici sous peine de divulgâcher… En tout cas les scénaristes ont pris des risques et des décisions concernant certains personnages, extrêmement rares dans une série animée destinée aux enfants et adolescents. Et rien que pour ça, il faut regarder cette série !

 

  • The Flash

Cette saison 4 a débuté sur une note beaucoup moins gloomy et dark dans la saison 3 pour un ton plus léger et plus humoristique (même si ça tombe de temps en temps dans les prouts…) Le fil rouge de cette saison, les époux Devereaux sont vraiment intéressants, leur mécanisme à deux, et font face à la Flash Team. C’est surtout un Evil Couple vs un Hero Couple (Barry et Iris) et je regrette que ce dernier manque d’alchimie au point que j’ai eu l’impression que les scénaristes nous le « forçait » à l’écran. Ils ont essayé de mettre Iris sur le devant de la scène, la plaçant au poste de chef de la Flash team mais tout nous la met à dos et ne nous la montre pas du tout sympathique. C’est dommage. Il y a eu de chouettes moments néanmoins, le Conseil des Wells, Ralph qui apporte un peu de sang neuf, et ravie de revoir Katee Sackhoff ♥ (Starbuck dans Battlestar Galactica)

EDIT Décembre 2019 : Voilà, j’ai fini la saison 5, et j’avoue ne pas avoir été plus emballée que ça par cette saison-là. Ça se regarde bien, mais sans plus. J’ai beaucoup aimé les personnages de Nora et de Sherloque Wells qui apportaient un peu de fraîcheur à la Team Flash.

 

  • Supergirl (à la place de Arrow)

Supergirl est la série que j’ai switchée avec Arrow tant le visionnage de Arrow a été pénible à la longue. J’ai finalement abandonné l’Archer Vert à la fin de la saison 5 et je dois dire que je ne m’en porte pas plus mal ! Je ne regarde que les épisodes dont j’ai besoin pour le Big Crossover avec les autres séries du Arrowverse et ça me suffit bien.
J’avais adoré Mon-El et sa relation avec Kara dans la saison 2, autant vous dire que mon cœur de shippeuse (comme des milliers d’autres chez les fans) s’est brisé en mille morceaux dans cette saison 3 que je n’ai pas encore fini. J’imagine qu’il y aura encore beaucoup de changement dans leur relation, donc je ne vais pas en dire plus pour le moment.
En tout cas, Cat Grant me manque toujours autant dans cette saison, et James Olsen a toujours du mal à trouver sa place dans la série…

EDIT Décembre 2019 : Alors autant la saison 4 commençait fort, autant j’ai trouvé qu’elle s’essoufflait à la longue. J’ai appris que pour la suite, ils vont repenser l’intrigue de leur série en coupant la saison en 2 parties, avec une intrigue A puis une intrigue B (comme ce qu’ils avaient fait pour Teen Wolf). Espérons que cela condensera l’intrigue qui avait tendance à s’étirer plus que de raison. La série prend position sur pas mal de points (notamment autour de l’immigration, les groupes de haines) et propose un reflet à ce qu’il se passe aujourd’hui aux États-Unis. Certains aiment, d’autres non… J’avoue que j’avais peur que Winn me manque, mais Brainy a plutôt bien trouvé sa place. Et un gros coup de cœur pour Dreamer dont j’adore le personnage.

  • DC’s Legends of Tomorrow

Je ne pensais pas aimer AUTANT cette série du Arrowverse. La saison 1 était un peu poussive et se prenait vraiment au sérieux, et un virage à 180° a été fait dès le début de la saison 2. Le voyage dans le temps, la rencontre avec des personnages connus (on ne s’arrête pas qu’aux USA ici pour une fois…) de Jules César à Barack Obama (si si) avec à chaque fois beaucoup d’humour, des private jokes, des références à la pop culture et une propension à ne jamais se prendre au sérieux, chaque épisode a été vraiment une soupape de décompression. Et les scénaristes osent des trucs auxquels jamais je n’aurais pensé (cf le finale de la saison 3 que je ne spoilerai pas ici mais…. WTF le fou rire !) Je vais évidemment continuer de suivre les aventures des Légendes (d’autant que Constantine les a rejoints en tant que membre officiel ♥♥)

EDIT Décembre 2019 : C’était dur d’enchaîner après une saison aussi géniale que la saison 3 (et QUEL final !), mais la saison 4 a plutôt bien rempli ses promesses. Même si le personnage de Mona est assez irritant, perso je m’y suis habituée. Mais c’est surtout Zari que j’ai trouvé formidable, et ne parlons pas de Constantine !! ♥ Tous les persos étaient géniaux et c’est toujours LA série de mon challenge que j’ai sans doute eu le plus de plaisir à regarder. La saison est pleine de fanservice, mais aussi des clins d’œil directs aux geeks et à la pop culture, et ça, j’ai adoré. La prochaine saison ne va pas tarder à commencer, et je l’attends avec IMPATIENCE !

  • Jane the Virgin

Cette année, sachant que je n’arriverai pas au bout de Brooklyn Nine-Nine (la seule série que je regardais à deux avec mon cher et tendre) avant la fin de cette année, j’ai décidé de switcher pour Jane the Virgin, dont je ne savais rien, mis à part que ma sœur me TANNAIT pour que je la regarde. Bon et bien, c’est une série dont il ne m’a fallu que quelques mois pour enchaîner les cinq saisons et tous leurs rebondissements ! Et je dois dire que j’ai ADORÉ ! Les intrigues complètement tirées par les cheveux, le triangle amoureux que j’ai aimé (et oui, comme quoi… bien écrit ça passe), les personnages féminins forts (Vive les femmes Villanueva !), le « character arc » de Petra qui est sans doute l’un des meilleurs que j’ai vus, mon cœur appartient à Rafael Solano, voilà, c’est dit !
Bref, purée, qu’est ce qu’elle fait du bien ! J’ai même envie de tout recommencer, maintenant que je sais tout ce qu’il va se passer !

 

  • Once Upon a Time 

Je suis actuellement dans la saison 5, et autant j’avais trouvé un semblant d’intérêt dans la précédente saison, mais celle-ci, je trouve qu’on touche le fond. Les scénars sont de plus en plus tordus et pas vraiment cohérents, les personnages qui meurent reviennent (mais que les importants hein, parce que les autres ils peuvent se la mettre sur l’oreille). Du coup les enjeux présentés ne sont jamais à la hauteur puisque qu’il n’y a pas de réelle conséquence… Néanmoins, le twist de la mi-saison, j’avoue que je ne m’y attendais pas, mais le soufflé est très vite retombé pour retrouver toujours les mêmes abysses scénaristiques. Les SFX sont vraiment pas top pour une série de cet acabit…
Au moment où j’écris ces lignes, j’atteins le finale de la saison 5 et j’ai hâte qu’elle se termine.

EDIT Décembre 2019 : Maintenant que j’ai tout regardé, je suis contente que ce soit terminé et derrière moi. Je ne peux pas dire que j’ai aimé la série au final, juste quelques personnages et quelques situations. Elle a été globalement assez douloureuse à regarder, et heureusement qu’il y avait Regina et Hook pour me faire tenir tout du long ! Sans eux, je n’aurai sans doute pas pu.

 

  • Zoo

J’avais déjà regardé la saison 1, il y a quelques années et je devais reprendre pour la finir car cette série ne comprend que 3 saisons. Je suis sur le point de la terminer (il me reste le finale) Soyons honnête, cette petite série est assez inégale, c’est le moins qu’on puisse dire. Une justesse de jeu approximative pour certains acteurs, des effets spéciaux qui laissent à désirer, des rebondissements et des éléments de scénarios parfois incohérents ou juste tirés par les cheveux, des plot holes même. Et pourtant… Pourtant chez moi ça a fonctionné. Je me suis même avalé une seconde fois la saison 1 en quelques jours avant de reprendre là où j’en étais. La puissance de l’intrigue de base (les animaux qui mutent tous ensemble et se soulèvent contre le genre humain) ainsi que ses conséquences m’ont complètement happée. La 1e saison est de l’anticipation, la 2e, l’apocalypse, et la 3e, du post apo, disons. Je me suis beaucoup attachée aux personnages (Mitch et Jamie ♥, Jackson également ♥)
Je garde toutefois cette impression que mieux maîtrisée, cette série aurait pu être vraiment très, très chouette et intense.

 

  • Frequency – (1 saisons – 14 épisodes)

Étant une fan du film du même nom, je ne pouvais que m’intéresser à cette série. En plus elle a été dirigée par Jeremy Carver, qui a fait ses armes sur Supernatural. Je savais qu’elle n’avait qu’une seule saison, n’ayant pas été renouvelée à l’issue de celle-ci. Elle reprend le principe du film, un père et son fils (ici sa fille) qui arrivent à communiquer par une radio défectueuse entre les années 90 (là où se situe le père) et les années 2010 (où se situe la fille). Raimy parvient à sauver la vie de son père Frank mais, se faisant, chamboule son destin et celui de sa famille car sa mère est alors devenue l’une des victimes d’un serial killer. Raimy et son père vont tout faire pour empêcher la mort de Julia et essayer de rétablir les choses. Évidemment, changer la timeline ainsi a des conséquences (Barry Allen Approved !)

J’ai apprécié la complexification de l’intrigue mais il manquait à cette série un petit truc qui fait qu’elle aurait passé le cap de la saison 1. Peut-être est-ce dû au fait qu’elle soit sorti au même moment que d’autres séries avec le même thème du voyage dans le temps (je pense à Legends of Tomorrow, mais aussi Timeless ♥ ou même the Flash) et cette série n’a pas vraiment tenu la comparaison.
J’ai trouvé que l’acteur qui jouait Franck en faisait un chouilla trop, et l’actrice qui interprétait Raimy aurait pu faire une Sara Pezzini (Witchblade) très convaincante.

  • Las Aventuras del Capitan Alatriste – (1 saison – 13 épisodes)

J’ai passé un excellent moment avec cette série de cape et d’épées qui m’a fait découvrir le royaume d’Espagne au XVIIe siècle. On retrouve tout ce qui fait le charme de ce genre en particulier, le « Swashbuckler », des conflits à l’épée, des intrigues de cour, des amoureux éperdus qui bravent les éléments, les puissants qui jouent avec les vies des autres… Tout ce qu’on peut attendre d’une série de ce type.
Il y avait du budget pour les costumes, les décors, même si j’ai trouvé les rues de Madrid bien trop propres et praticables ! Mais on ne va pas s’arrêter à ce genre de détails !

 

  • Troy : Fall of a City – (1 saison – 8 épisodes)

Cette mini-série a été une vraie petite surprise. Je ne savais pas à quoi m’attendre, et au final, je dois dire que j’ai beaucoup apprécié. On a là l’Iliade d’Homère, avec intervention des Dieux (la pomme de Discorde, et tout le reste), bref, bien loin de la vision idéalisée et grandiloquente de Hollywood et des fesses de Brad Pitt. La seule chose qui m’a dérangée c’est le degré de violence de cette série, mais ça c’est juste un goût personnel, je n’aime pas le gore ou le sang et je n’avais pas vu que Troy était déconseillée aux moins de 16 ans…
Il y a des choses que j’ai fortement appréciés dans cette série, Hélène qui a un charme et un charisme indéniables (sans être une beauté hollywoodienne classique), la présence de Jonas Armstrong (mon Robin des Bois chouchou ♥) que je n’avais pas revu depuis longtemps, mis à part un petit rôle dans Ripper Street) mais surtout le choix d’avoir représenté Zeus sous les traits d’un homme noir, ainsi que Achille et Patrocle, Énée également, Nestor… Bref ça fait du bien de voir des personnages interprétés différemment, ce qui, pour moi, n’a rien gâché du tout, au contraire !

Tout l’enchaînement des événements de cette guerre fend le cœur et on finit la série à genoux parce qu’elle n’épargne personne, physiquement et psychologiquement. Les personnages tout comme les téléspectateurs.

Je recommande mais pour un public averti et ouvert.

 

Conclusion ?

Comme je le disais plus haut, c’est la 1e année que je réussis ce challenge, même si cela été jusqu’à la dernière minute puisque j’ai terminé les derniers épisodes le 29 décembre…
Cela représente 546 épisodes en 365 jours.

Je suis plutôt contente de moi et je pense que je vais faire une pause bien méritée. Il y a pleins d’autres séries que j’ai regardées en parallèle (Mindhunter, His Dark Materials, She-Ra, Siren, ou the Gifted) dont j’aurai bien parlé aussi. Je pense que je continuerai à faire des petits points séries ici sur le blog (je n’ai plus vraiment le temps ni l’envie de reprendre les vidéos, je dois bien avouer…) où je pourrai parler de toutes les séries que je regarde.

En tout cas j’espère que vous avez vous aussi passé un bon challenge séries vous aussi, et je vous donne rendez-vous ici sur le blog pour d’autres discussions de séries !

 

 

Une réflexion au sujet de « Challenge Séries 2019 – Quel bilan ? »

  1. Oh Once Upon a time est l’une de mes séries préférées. Alors, je suis d’accord avec toi, ils ont un peu trop tirés sur la cordelette. D’ailleurs la dernière saison, je l’ai juste regardé pour ne pas avoir un goût d’inachevé. Régine et Hook sont aussi mes préférés 😍
    Quant Flash, je n’ai pas encore fini la saison 4, par contre j’ai terminé Arrow et là aussi, j’ai trouvé que le scénar est allé trop dans tout les sens au bout d’un moment, j’ai décroché et j’ai eu du mal à finir. 😑 Jane the Virgin est trop bien. Lucifer, je n’arrive pas à regarder. Y a trop de mélange et je n’arrive pas à cerner la série ^^’

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.