book en stock·Chronique·Fantasy·Lecture·Livre

LIVRE : Les Lions d’Al-Rassan de Guy Gavriel Kay

Titre : Les Lions d’Al-Rassan (The Lions of Al-Rassan)
Auteur : Guy Gavriel Kay (Canada)
Editions : Éditions Mnémos

Année : 2017 (1999 pour la 1ere édition)
Nombre de pages : 592 pages
Genre : Fantasy

Lu de Novembre 2019 à Janvier 2020

Pitch (livraddict) : Depuis l’assassinat, quinze ans auparavant, du dernier khalife, l’empire d’Al-Rassan est éclaté en cités-états rivales. Dans ce climat troublé, la discorde règne, et inlassablement se querellent asharites, adorateurs des étoiles d’Ashar, kindaths et jaddites, les fils du Dieu-soleil Jad. Il est cependant une menace plus grande encore qui pèse sur le royaume : Au Nord, les anciens monarques d’Espéragne semblent s’organiser pour lancer une guerre sainte de reconquête. C’est dans ce contexte instable que trois destinées d’exception vont se croiser. Trois êtres que tout oppose : Rodrigo Belmonte, le prestigieux chef de guerre jaddite, Jehane brillant médecin kindhat, et Ammar Ibn Khairan, le poète asharite, celui-là même qui jadis assassina le khalife…

Une très bonne lecture qui permet de s’imprégner de cette ambiance de fin de règne dans un erstatz de royaume espagnol sous domination arabe. Un livre plus historique que fantasy, même s’il se déroule dans un univers fictif. On s’attache fort aux personnages et on tremble avec eux.
Bref, une très chouette lecture, bien qu’un peu longue (le livre est quand même une petite brique)

 

Contexte de lecture : Elhyandra a lancé l’idée d’une série de lectures communes des œuvres de Guy Gavriel Kay, et c’est tombé parfaitement pour moi car les Lions d’Al-Rassan était dans ma PAL depuis un bail. L’idée de me lancer dans une lecture commune m’intéressait beaucoup car cela faisait quelques années que je n’en avais pas fait. Partager sa lecture avec un petit groupe est toujours une expérience que j’apprécie beaucoup.
D’ailleurs, si vous voulez aller voir son article, c’est ici ! D’autres avis chez : LupaAelinelLutinZaphrinaChoupailleLianne !

 

L’univers : Nous sommes ici dans une fantasy historique qui se rapproche plutôt du roman historique. Ici pas de magicien ou de dragon, les trois grandes religions du livre ont leur équivalent (Les Jaddites remplacent les Chrétiens et prient Jad, Dieu du Soleil, les musulmans sont ici des Asharites et prient les étoiles dans le ciel, tandis que les Juifs, peuple errant, son représentés ici par les Kindaths qui vénèrent les 2 lunes.)
Nous sommes dans une Espagne imaginaire, occupée par les Arabes, ici nommée L’Espéragne au nord, puis au sud la partie asharite nommée Al-Rassan. La situation est sur le point de basculer car les Rois d’Espéragne préparent leur Reconquista face à une Al-Rassan fragilisée. En effet, le dernier khalife a été assassiné il y a quelques années et le royaume a explosé en de nombreuses cités-états.

L’univers est bien ficelé, les trois religions sont totalement crédibles et on reconnait totalement le spectre des nôtres qui erre derrière.
En tout cas, ça m’a donné envie d’aller lire un peu ce qu’il s’est passé à cette époque avec la Reconquista, comment elle s’est déroulée, et à quoi pouvait bien ressembler l’Espagne arabe de l’époque.

Seul petit bémol, j’aurai aimé avoir accès à une carte du monde un peu plus grande, difficile de la lire correctement, et dans ma liseuse, pas pratique pour y avoir accès avec facilité :/

 

Les personnages : Les personnages ici sont issus de toutes les factions et sont en nombre, mais le roman tourne essentiellement autour de Rodrigo Belmonte le chef de guerre jaddite en exil, Jehane la kindath, médecin, femme libre et en fuite, ainsi que Ammar Ibn Khairan, poète asharite, celui-là même qui assassina le dernier khalife, exilé de force par l’homme qu’il a aidé à monter sur le trône d’Al-Rassan. Ce trio de personnages principaux se croise et se recroise avant de se retrouver pour diverses raisons dans la même cité-état qui les accueille à bras ouverts. Ils apprennent à se connaître, à connaître la foi des autres et se rendent compte qu’ils ne sont pas bien différents.
Ils sont crédibles, incroyablement attachants chacun à leur façon et nous apprennent une leçon de vie, de solidarité, de co-existence, d’acceptation de l’autre. Je les ai trouvés très forts dans ce qu’ils évoquent, et je dois avouer que j’ai pleuré un peu pour eux.

 

L’intrigue : Plus qu’historique, c’est un roman presque philosophique qui pose des questions sur notre humanité et sur notre vivre-ensemble. Le roman est basé sur le point de bascule, cet instant où le royaume d’Al-Rassan, puissant, beau, érudit est sur le point de tomber sous les ambitions des rois d’Espéragne, et comment nos personnages vont se faire balayer par les avancées de l’Histoire, malgré les liens intenses qu’ils ont noués entre eux. Que faire quand la raison d’état s’oppose à ses convictions ? Quand protéger ses valeurs veut dire faire du mal à ses amis ou amants ?

 

Le ton / le style : Les Lions d’Al-Rassan est facile à lire malgré son épaisseur. Il a le souffle de la saga et on aimerait connaître ou avoir connu les cités qu’il décrit, les personnages sont vraiment attachants.

 

 

On aime : Les personnages auxquels on s’attache, l’univers qui moi, m’a énormément plu et m’a donné envie d’en savoir plus, le style de l’auteur facile à suivre.

On regrette : La longueur du roman, peut-être aurait-il pu être raccourci à certains moments.

Conclusion : Un beau roman qui plaira autant aux fans de romans historiques qu’aux lecteurs de fantasy. Un très beau roman avec de très beaux messages.

2 réflexions au sujet de « LIVRE : Les Lions d’Al-Rassan de Guy Gavriel Kay »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.