BD·book en stock·Chronique·historique

BD : Murena de Dufaux et Delaby


murena-tome-1Titre :
 Murena
Auteurs : Jean Dufaux et Philippe Delaby (France)
Editions : Dargaud

Année : 2001 – aujourd’hui
Nombre de tomes : 9  déjà sortis
(Série toujours en cours)
Genre : Historique – Rome Antique

Ma note : ★★★★★

Pitch de Livraddict : « Il était d’un naturel féroce et sanguinaire qui se trahissait dans les moindres choses comme dans les grandes… Dans tous les combats de gladiateurs donnés par lui ou quelqu’un d’autre, il faisait égorger même ceux qui tombaient par hazard pour observer leur visage quand ils expiraient. »

Mon avis sur la saga :

J’ai emprunté les 2 premiers tomes de cette saga il y a plus de quinze ans, dans la bibliothèque de ma ville natale. J’avais été attirée par les couvertures qui sont d’un dessin irréprochable et d’une ambiance qui prend aux tripes. Cette série était tout le temps empruntée (ce qui est plutôt bon signe quant à sa qualité), difficile de lire la suite sans réserver les BDs ou bien avoir de la chance de tomber dessus… Il m’aura fallu des années pour lire tous les tomes sortis. D’ailleurs, elle est toujours en cours !

Cette saga qui retrace l’accession de Néron à la tête de l’empire romain, ainsi que les événements les plus marquants de son règne (le grand incendie de Rome) est vraiment de qualité, tant au scénario qu’au dessin. Une réussite totale sur tous les plans. Elle méritait une chronique !

Chronique plus en détails

Qui n’est jamais tombé sur Murena à la bibliothèque, bloquant sur les fantastiques dessins des couvertures ? Je ne sais pas mais moi c’est la première chose que j’ai vu de cette série de Dufaux et Delaby et qui m’a entraînée dans cette saga. Une excellente lecture où l’on apprend beaucoup, Une BD un peu exigeante tout en restant accessible au plus grand nombre, pédagogique, magnifique sur le fond et la forme. Nous sommes en pleine Rome Antique, au moment de l’Empire et nous suivons l’accession au trône de Néron (grâce aux manigances de sa mère, Agrippine) ainsi que les faits marquants de son règne et tout cela à travers les yeux d’un tierce narrateur, Lucius Murena qui au fil des années sera l’ami le plus proche puis l’ennemi le plus farouche de Néron.

L’univers : Comme je disais, nous sommes en pleine Rome Antique sous le règne de l’empereur Claude puis Néron, au début du Ier siècle après JC. Chaque tome bien que romancé est accompagné d’un glossaire et d’une bibliographie, ce qui nous pousse à souligner les recherches historiques qui ont été faites pour retracer le plus fidèlement possible l’action et l’époque, bien que les auteurs avouent eux-même avoir fait des entorses et des raccourcis avec l’Histoire, à l’instar d’un Alexandre Dumas. En tout cas l’univers retranscrit est de qualité et bien documenté, on pourrait le rapprocher de la série Rome par exemple, où tous les détails comptent pour nous mettre dans l’ambiance.
On a même la chance de voyager en Gaule dans l’un des tomes, ce que j’ai particulièrement apprécié.

Les personnages : Bien que le personnage principal soit Lucius Murena qui donne son titre à la série, celui autour duquel tourne toute la série est bien évidemment l’Empereur Néron, connu pour sa folie et sa paranoïa dévorantes et l’épisode du grand Incendie de Rome, immortalisé par nombres de péplums. Ce que j’ai apprécié dans cette série c’est justement le point de vue qu’ont voulu prendre les auteurs à propos de Néron, c’est à dire évidemment dépeindre cette folie mais tout en restant dans la mesure, n’hésitant pas à montrer également ses côtés humains, ses sentiments et ses peurs qui en font un personnage tout en profondeur.
Lucius Murena que l’on suit tout du long aura son destin lié avec l’empereur, pour le meilleur et pour le pire. C’est un personnage intéressant, profondément bon et loyal mais dont la vie va être sacrément difficile.
Les personnages secondaires ne sont pas en reste, je pense au gladiateur et ancien esclave Balba qui n’aura de cesse de vouloir venger l’assassinat de son ancien maître Britannicus, et de sa Nemesis, Massam, homme de main de Néron.
On y rencontre aussi les balbutiements des Chrétiens, les persécutions, mais aussi une relative tolérance qui était commun dans les rues de Rome.

L’intrigue : L’intrigue est bien ciselée et bien construite. Entre les histoires de vengeances, de complots, d’ambition du pouvoir, un peu de magie mais pas vraiment (la relation des personnages avec les divinités romaines peuvent parfois leur donner vie) j’ai vraiment beaucoup aimé ce scénario bien maîtrisé, érudite sans être chiant, avec la volonté de nous faire découvrir et aimer cette période et ces personnages.

Le dessin / le style : C’est la première chose que j’ai vu et apprécié dans cette série. Le dessin est précis, riche en détails, élégant, un style franco-belge que j’aime beaucoup. Les planches de décor sont époustouflantes et les couleurs servent bien le dessin, douces et profondes ou saturées et violentes comme par exemple dans le tome consacré à l’incendie de Rome.

____________________________________________________________

On aime : Le dessin à couper le souffle (il faut voir les couvertures de tous les tomes !), les personnages tout en profondeur (surtout Néron qui m’a surprise), le soin apporté à la documentation pour faire le récit le plus fidèle à l’ambiance et à l’histoire tout en oubliant pas qu’il s’agit d’une fiction et que certains éléments ne sont pas forcément historiques mais agencés par les auteurs.

On regrette : d’avoir mis autant de temps pour lire la saga en entier !

Conclusion : Une saga de BD qu’il faut lire, si vous aimez les BDs, les récits historiques, la Rome Antique, le beau dessin, vous allez apprendre pleins de choses et vous en mettre plein les yeux !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s